HAL will be down for maintenance from Friday, June 10 at 4pm through Monday, June 13 at 9am. More information
Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

"La construction des nouveaux savoirs botaniques aux Antilles françaises dans un contexte colonial conflictuel (XVIIe-XVIIIe siècle)"

Résumé : History, Histoire coloniale, Histoire de la botanique Savoirs et conflits (XVIe-XIXe siècle) Knowledge and Conflicts (XVIth-XIXth centuries) Tassanee Alleau Doctorante contractuelle et chargée de cours, Centre d’études supérieures de la Renaissance, CNRS-UMR 7323, Tours tassanee.alleau@univ-tours.fr La construction des nouveaux savoirs botaniques aux Antilles françaises dans un contexte colonial conflictuel (XVIIe-XVIIIe siècle) Plusieurs types de situations conflictuelles permettent aux missionnaires naturalistes d’élaborer des savoirs botaniques et/ou médicinaux. En effet, de « vieilles guerres » traversent les territoires des Antilles selon Jean-Baptiste Du Tertre : celles des sociétés autochtones entre elles, d’une part, et celles des colons, d’autre part. Car c’est en observant les Premières Nations faire la guerre que les naturalistes découvrent l’utilité de certains végétaux pour faire des objets tels que des armes, des embarcations, des remèdes, des ressources alimentaires, etc. Et l’usage des plantes par la société caraïbe révèle aux botanistes des savoir-faire qui sont immédiatement intégrés à leurs témoignages écrits. Ils découvrent aussi de nouvelles plantes lorsque des Français fuyant les Anglais s’exilent vers les îles refuges en apportant de nouvelles espèces. Dans cette perspective, les conflits sont un cadre propice à l’intensification des identifications des ressources végétales, à l’appropriation de nouveaux spécimens par la circulation des objets végétaux, des pratiques et des savoirs botaniques et à l’adaptation de ces savoirs aux situations coloniales. Par la mise en œuvre de procédés d’ « accommodation », nous pouvons interroger les rapports des sociétés coloniales à la nature. En effet, les vieilles querelles et controverses « savantes » sont toujours bien présentes. Qu’il s’agisse de se méfier d’une nouvelle racine purgative venue d’Amérique du Sud, ou de considérer qu’un traitement provenant d’Europe n’aura pas d’effet sur une fièvre venue des îles, les missionnaires naturalistes tels que Jean-Baptiste du Tertre et Jean-Baptiste Labat expérimentent, examinent et adaptent leurs méthodes et les savoirs dont ils sont les témoins ou les porteurs. [...]
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03402793
Contributor : Tassanee Alleau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Monday, October 25, 2021 - 7:47:16 PM
Last modification on : Tuesday, January 11, 2022 - 5:56:37 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03402793, version 1

Collections

Citation

Tassanee Alleau. "La construction des nouveaux savoirs botaniques aux Antilles françaises dans un contexte colonial conflictuel (XVIIe-XVIIIe siècle)". Colloque « Savoirs et Conflits », 22-23 octobre 2021, TEMOS-Centre Alexandre Koyré-EHESS, Oury Goldman, Aurélien Ruellet, Geoffrey Phelippot, Oct 2021, Aubervilliers, France. ⟨halshs-03402793⟩

Share

Metrics

Record views

41