Service interruption on Monday 11 July from 12:30 to 13:00: all the sites of the CCSD (HAL, EpiSciences, SciencesConf, AureHAL) will be inaccessible (network hardware connection).
Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Sociologiser l'expérience du déclic dans les parcours de vie des jeunes

Résumé : Cette communication propose une analyse sociologique de l’expérience du « déclic » dans les parcours de vie des jeunes peu ou pas diplômés en situation de non-recours aux institutions d’insertion. Le déclic est une notion de sens commun mobilisée par une partie des professionnels de jeunesse mais aussi par une partie des jeunes en situation de non-recours pour expliquer leur réinscription dans une institution d’insertion (« J’ai eu le déclic » ; « Il y a eu un déclic » ; ça a fait le déclic » ; etc.). Dans le discours des individus, l’expérience du déclic se présente comme une prise de conscience soudaine qui marque un changement important dans la façon dont les individus se pensent et se projettent. En contrepoint d’une approche psychologique de l’expérience du déclic, souvent présente dans le discours des professionnels de jeunesse, il s’agit ici de sociologiser l’expérience du déclic afin de mieux comprendre les ressorts sociologiques du changement dans les parcours de vie des individus. Une première partie présente brièvement les conditions d’émergence de la notion de déclic sur le terrain d’enquête et les premières réflexions sociologiques concernant l’usage de cette notion par les professionnels de jeunesse. En questionnant la mobilisation de cette notion pour expliquer le retour des jeunes vers les institutions d’insertion, elle souligne notamment les risques de glissement vers une individualisation et une psychologisation des phénomènes sociaux. Une deuxième partie s’appuie sur la sociologie des tournants et des bifurcations pour proposer une grille de lecture sociologique de l’expérience du déclic dans les parcours de vie des jeunes. Cette grille de lecture, présentée ici de façon synthétique, distingue dans un premier temps quatre formes sociologiques de déclics telle qu’elles apparaissent dans le discours des individus (« les déclics à caractère processuel » ; « les déclics à caractère évènementiel » ; « les déclics à caractère accidentel » ; « les déclics à caractère providentiel »). Elle éclaire dans un deuxième temps la dynamique de changement au cœur de l’expérience du déclic à travers trois dimensions analytiques : une dimension temporelle qui renvoie au renouvellement de la perspective temporelle ; une dimension biographique qui renvoie à l’effet propre de certains évènements marquants ; une dimension identitaire qui renvoie à l’évolution des identités sociales et personnelles.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03284870
Contributor : Benjamin Vial Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, July 13, 2021 - 12:47:13 AM
Last modification on : Saturday, June 25, 2022 - 8:06:01 PM
Long-term archiving on: : Thursday, October 14, 2021 - 6:09:24 PM

File

VIAL_Sociologiser l'expérienc...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03284870, version 1

Collections

UGA | CNRS | PACTE

Citation

Benjamin Vial. Sociologiser l'expérience du déclic dans les parcours de vie des jeunes. 9ème Congrès de l'Association Française de Sociologie (AFS), Jul 2021, Lille, France. ⟨halshs-03284870⟩

Share

Metrics

Record views

107

Files downloads

65