Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Messageries fédérées : des ‘résistances numériques’ par l’architecture ?

Résumé : Notre article présente l’état actuel du développement de projets qui font le choix de «fédérer» les réseaux de communication, à l’opposition des applications dites «centralisées» comme Signal ou Whatsapp. Ces dernières, tout en proposant un chiffrement de bout en bout de haute qualité, dépendent d’un point central où les données des usagers sont traitées (et parfois stockées), ou collaborent avec les GAFAM (en partageant, par exemple, des méta-données des utilisateurs). Les auteurs des applications fédérées proposent une autre vision des libertés numériques selon laquelle il n’est pas suffisant de chiffrer le contenu des messages échangés, mais il est crucial de repenser l’architecture même de nos réseaux, revendiquer la propriété de nos données, en garantir la portabilité. L’article montre comment, entre développement technique et revendications idéologiques, ces messageries structurent des formes de «résistance numérique» autour de ce qu’on a appelé les «4 C» de la fédération: communauté, compatibilité, customisation et care.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03282387
Contributor : Francesca Musiani Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Friday, July 16, 2021 - 9:56:32 AM
Last modification on : Wednesday, July 6, 2022 - 2:42:18 PM
Long-term archiving on: : Sunday, October 17, 2021 - 6:04:43 PM

File

KEFM_2021_Possibles_publié.pd...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03282387, version 1

Collections

CNRS | CIS | ANR

Citation

Ksenia Ermoshina, Francesca Musiani. Messageries fédérées : des ‘résistances numériques’ par l’architecture ?. Revue Possibles , Université de Montréal. Dept de science politique (Canada), 2021, Résistances numériques, 45 (1), pp.78-97. ⟨halshs-03282387⟩

Share

Metrics

Record views

101

Files downloads

57