Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

Enjeux et pistes pour l’accès ouvert des publications en études africaines : Webinaire Médici #4

Résumé : Contrairement à ce qu’une première intuition donnerait à penser, la production scientifique en sciences humaines et sociales concernant l’Afrique tarde à intégrer le mouvement de l’accès ouvert, tel qu’il s’est constitué selon nos repères. Une raison sans doute en est que la littérature africaniste présente dans les index internationaux de la science, ou dans nos bibliothèques, ne s’est adressée longtemps qu’à la marge aux sociétés et académies africaines, et se trouve rarement produite depuis le continent africain. Cependant, les expériences d’ouverture de publications africanistes montrent l’existence d’un lectorat indéniable sur le continent. Au-delà de ce constat, l’usage réel de ces productions en accès ouvert, à la fois dans les communautés académiques et dans les sociétés civiles, est plus délicat à dessiner. On peut néanmoins avancer quelques pistes pour l’observation de ces usages, et voir aussi quelques limites aux conclusions immédiates qui peuvent être tirées des chiffres de consultations. Ce panorama est essentiellement incomplet si l’on oublie que la production académique africaine existe, et qu’elle met également en œuvre sa circulation électronique. Cette production et ces circuits de diffusion sont extrêmement contrastés, entre les pays du continent, entre les langues d’usages, d’une institution académique à une autre ; des points de contact existent entre les « circuits du Nord » et les « circuits du Sud », mais également des séparations tranchées. Quelles sont les raisons de cette étanchéité persistante entre différents écosystèmes de publication ? Elles peuvent être économiques, sociales, épistémologiques ; elles peuvent être également subies ou revendiquées. Ces questions informent un travail de publication particulier, celui qui se mène au sein des instituts français de recherche à l’étranger (UMIFRE) basés sur le continent africain. L’une des missions cruciales de ces institutions est d’« établir des liens et renforcer les relations entre les sociétés (…), plus particulièrement leurs communautés scientifiques et leurs élites » . Traduit en termes de publications, puisque les UMIFRE africaines peuvent également porter des projets éditoriaux, il s’agit de faire paraître les travaux, non pas seulement des pensionnaires français, mais aussi bien des chercheurs et universitaires africains inscrits dans des programmes de recherches portés par les UMIFRE, ou soumettant leurs manuscrits aux revues et collections portées par les UMIFRE. Comment faire au mieux pour créer et diffuser des publications transcontinentales, dans des contextes de disparités d’accès aux ressources scientifiques et de discontinuités des réseaux scientifiques ? Comment échapper à une possible captation à bas bruit des ressources intellectuelles du Sud par des structures portant un accès ouvert « version occidentale » ? Et comment assurer une production réellement utile et lue par les populations concernées ? Telles sont certaines des questions, toujours ouvertes, posées par ce type d’entreprise éditoriale.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03269094
Contributor : Bastien Miraucourt <>
Submitted on : Wednesday, June 23, 2021 - 4:42:04 PM
Last modification on : Saturday, June 26, 2021 - 3:40:46 AM

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03269094, version 1

Citation

Bastien Miraucourt. Enjeux et pistes pour l’accès ouvert des publications en études africaines : Webinaire Médici #4. 2021. ⟨halshs-03269094⟩

Share

Metrics

Record views

29

Files downloads

6