Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Le travail collaboratif à distance : le rôle de la mémoire transactive et de l’identité sociale

Résumé : Les étudiants sont fréquemment amenés à travailler en groupe, y compris en contexte distanciel. Parmi les facteurs susceptibles d’affecter les performances groupales se trouve la mémoire transactive (Wegner et al., 1991), qui est la conscience collective de la distribution des expertises au sein d’un groupe. Elle n’a cependant que peu été étudiée en contexte éducatif, en particulier dans un cadre distal. De plus, la relation entre la mémoire transactive et les facteurs pouvant l’affecter, tels que l’identification au groupe (Tajfel & Turner, 1986), est encore très peu étudiée. Dans cette étude, nous analysons les interactions au sein de groupes d’étudiants devant réaliser de manière distancielle des articles de vulgarisation, à l’aide d’outils de rédaction collaborative (e.g., Framapad) et de communication textuelle et vidéo (e.g., Teams). À l’aide de marqueurs objectifs langagiers et comportementaux, nous nous proposons d’observer de manière longitudinale sur tout un semestre le développement de la mémoire transactive au sein de ces groupes, et ce en relation avec l’évolution de l’identification sociale de leur membres.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03252647
Contributor : Benjamin Le Hénaff <>
Submitted on : Monday, June 7, 2021 - 6:01:32 PM
Last modification on : Thursday, June 17, 2021 - 3:14:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03252647, version 1

Collections

Citation

Benjamin Le Hénaff, Marie-Christine Toczek, Mickaël Jury, Christine Blanchard Rodrigues. Le travail collaboratif à distance : le rôle de la mémoire transactive et de l’identité sociale. 8eme Colloque International en éducation : enjeux actuels et futurs de la formation et de la profession enseignante (CRIFPE), Apr 2021, Montréal, Canada. ⟨halshs-03252647⟩

Share

Metrics

Record views

32