Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Être infirmière au Mexique : de la spirale diplômante à l’exigence de justice irrésolue

Résumé : Au Mexique, il est possible d’exercer le métier d’infirmière, muni d’une formation technique (de niveau Bac) ou bien d’une licence (Bac + 4). Il en résulte une grande indétermination entre le titre scolaire et le poste occupé. En 2005, la Secretaría de Salud y Asistencia (ministère de la Santé et de l’Assistance), en charge de la protection sociale des travailleurs informels, reconnaît le grade de licence dans la convention collective. Il s’agit là d’un fait nouveau, propre à ce seul organisme employeur. Cet article se propose de rendre compte des logiques sociales qui ont présidé à une telle décision et des effets induits sur les stratégies de mobilité des personnels.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03216755
Contributor : Nathalie Leménager <>
Submitted on : Tuesday, May 4, 2021 - 12:37:50 PM
Last modification on : Thursday, June 3, 2021 - 12:05:41 PM

Identifiers

Collections

Citation

Patrick Pérez. Être infirmière au Mexique : de la spirale diplômante à l’exigence de justice irrésolue. Formation Emploi. Revue française de sciences sociales, La documentation française/CEREQ, 2021, 153, pp.85-107. ⟨10.4000/formationemploi.9037⟩. ⟨halshs-03216755⟩

Share

Metrics

Record views

34