Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

« Comme une vache séparée de son veau » : La voix et ses modulations comme médiations entre les humains et les dieux en Mésopotamie.

Résumé : La musique et le chant sont au cœur des pratiques religieuses institutionnelles de la Mésopotamie antique. Nous n'avons cependant accès, par le biais des textes inscrits sur tablette cunéiforme, qu'aux paroles prononcées, dont l'importance est à relativiser au regard de l'expérience sensorielle et spirituelle globale. Partant de ce constat, cet article se propose d'explorer le rôle joué dans le culte par la voix et ses modulations en étudiant les représentations qui en sont faites dans les textes littéraires paléo-babyloniens (première partie du second millénaire avant notre ère). La voix se révèle, dans la vision du monde mésopotamienne, un catalyseur émotionnel indispensable à la bonne communication entre humains et divinités.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03212019
Contributor : Bénédicte Cuperly <>
Submitted on : Saturday, May 1, 2021 - 12:20:39 PM
Last modification on : Tuesday, May 4, 2021 - 3:12:09 AM

File

08-Voix-Cuperly.pdf
Explicit agreement for this submission

Identifiers

Collections

Citation

Bénédicte Cuperly. « Comme une vache séparée de son veau » : La voix et ses modulations comme médiations entre les humains et les dieux en Mésopotamie.. Hypotheses, Publications de la Sorbonne, 2021, La voix : source et objet d’histoire, 22 (1), pp.93-103. ⟨10.3917/hyp.181.0093⟩. ⟨halshs-03212019⟩

Share

Metrics

Record views

40

Files downloads

1