Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

" Madeleine, figure de vanité et modèle de conversion dans la peinture du XVIIe siècle "

Abstract : Quelle figure de Madeleine fut composée par le Grand Siècle ? Quelles images en donnèrent les peintres pour satisfaire leurs commanditaires ? En observant des exemples italiens, espagnols, flamands, français, trois catégories de représentation peuvent être observées : l'une ayant trait à son renoncement aux richesses terrestres ; une deuxième mettant en scène son repentir et ses actions de pénitence ; enfin, une troisième la présentant en extase, enlevée par les anges. L' analyse des images de Madeleine peut être mise en perspective avec le langage des peintres de vanités. Elle révèle une remarquable richesse iconographique qui, sous couvert de la conversion, multiplie les allusions à la futilité des plaisirs. L'actualisation des scènes (Charles Le Brun, Charles Thorin, François Lombard) accentue le lien avec les natures mortes de vanités composées, elles aussi, d'objets empruntés à la vie quotidienne et au luxe de l'époque.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03194115
Contributor : Catherine Cardinal <>
Submitted on : Friday, April 9, 2021 - 12:44:50 PM
Last modification on : Saturday, April 10, 2021 - 3:32:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03194115, version 1

Collections

Citation

Catherine Cardinal. " Madeleine, figure de vanité et modèle de conversion dans la peinture du XVIIe siècle ". Bruno Phalip, Céline Perol, Pascale Quincy-Lefebvre. Marthe et Marie-Madeleine, deux modèles de dévotion et d'accueil chrétien, Presses universitaires Blaise-Pascal, pp. 57-67, 2009, 978-2-84516-396-6. ⟨halshs-03194115⟩

Share

Metrics

Record views

15