Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

"Collectionner les oiseaux de la Renaissance au Second-Empire"

Abstract : L'article propose de cerner l'importance des oiseaux dans les collections - qu'ils soient vivants, naturalisés, portraiturés, mécaniques - pour servir soit au divertissement, soit à l'étude. Occupant une place de choix dans les cabinets de curiosités aux XVIe et XVIIe siècles, les oiseaux exotiques apparaissent dans des natures mortes tels les concerts d'oiseaux des peintres flamands ou dans des recueils d'aquarelles sur vélin ou encore sous la forme d'oiseaux automates. Les volières sont une autre façon de collectionner les oiseaux ; songeons à celles de Rodolphe II, Henri IV, Louis XIV, Joséphine de Beauharnais. La découverte de nouvelles espèces aiguise le désir de collectionner les oiseaux et de mieux les connaître. L'ornithologie prend son essor au XVIe siècle (Belon; Gessner, Aldrovandi) et s'affirme au siècle suivant dans de célèbres traités (de 1770 à 1783, paraissent les neuf volumes consacrés aux oiseaux de l'Histoire naturelle du comte de Buffon). Plaisir esthétique et curiosité scientifique s'allient dans la passion manifestée pour les oiseaux.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03169491
Contributor : Catherine Cardinal <>
Submitted on : Monday, March 15, 2021 - 1:30:59 PM
Last modification on : Tuesday, March 16, 2021 - 3:23:35 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03169491, version 1

Collections

Citation

Catherine Cardinal. "Collectionner les oiseaux de la Renaissance au Second-Empire". Guillaume Glorieux. Paradis d'oiseaux, L'Ecole des Arts joailliers avec le soutien de Van Cleef, pp.27-38, 2019, 978-2-9561707-1-6. ⟨halshs-03169491⟩

Share

Metrics

Record views

16