Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications (Dictonnary Notice)

L’herbier : un instrument du contrôle de la nature (xvie-xviiie siècle)

Résumé : L’herbier ou herbarium est depuis le xvie siècle un outil heuristique construit autour d’un ensemble de savoirs vernaculaires, anciens et nouveaux, dont les étapes d’identification, de classification et de figuration par la gravure ou le dessin conduisent en deux siècles à la science dite botanique. L’ouvrage qui traite des plantes ou le contenant qui les conserve est un objet de la culture matérielle et visuelle devenu un instrument de pouvoir pour les instances qui les commanditent, instaurant un climat de compétition scientifique entre les pays qui produisent des connaissances sur les végétaux, et tout particulièrement dans le contexte des expéditions scientifiques, des plantations coloniales et donc des politiques économiques et sanitaires. Par un long processus d’enquête et de taxonomie, les herbiers sont le reflet des sociétés occidentales et de leurs idéologies. Ils ouvrent la voie à la théorisation de stéréotypes classificatoires de races, d’espèces, de genres, parfois finalistes et ethnocentrées.
Document type :
Other publications (3)
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03161538
Contributor : Tassanee Alleau Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, March 7, 2021 - 10:08:51 AM
Last modification on : Thursday, May 12, 2022 - 4:38:11 PM

Identifiers

Collections

Citation

Tassanee Alleau. L’herbier : un instrument du contrôle de la nature (xvie-xviiie siècle). Encyclopédie pour une histoire numérique de l'Europe [en ligne], ISSN 2677-6588, 2021, ⟨10.13140/RG.2.2.32734.97605⟩. ⟨halshs-03161538⟩

Share

Metrics

Record views

54