Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Perception, entendement et contresens de l’image dans la Vallée d’Obermann de Liszt face aux paysages grecs de Carl Rottmann : approche phénoménologique de la première Année de pèlerinage

Résumé : Dans l’avant-propos de l’ Album d’un voyageur, préfiguration de la première Année de pèlerinage (Suisse), Liszt écrit avoir « essayé de rendre en musique quelques-unes de [s]es sensations les plus fortes, de [s]es plus vives perceptions » face à la nature. Nous proposons d’utiliser le cadre de la phénoménologie hégélienne pour étudier le rôle des paysages qui l’ont inspiré, mais aussi les illustrations de la première édition. Liszt déclare en être satisfait, sauf celle pour Vallée d’Obermann qu’il considère comme un « contresens ». L’œuvre n’est en effet pas liée à la géographie, mais à Obermann de Senancour, dont il cite un extrait dans la partition (avec des vers de Byron). Il décrit aussi le « paysage funèbre désolé » qui conviendrait à la pièce et donne en exemple les paysages grecs de Carl Rotmann.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03101221
Contributor : Nicolas Dufetel Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Sunday, September 4, 2022 - 9:37:00 PM
Last modification on : Thursday, September 22, 2022 - 10:40:06 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03101221, version 1

Citation

Nicolas Dufetel. Perception, entendement et contresens de l’image dans la Vallée d’Obermann de Liszt face aux paysages grecs de Carl Rottmann : approche phénoménologique de la première Année de pèlerinage. Littératures, Presses universitaires du Mirail, 2021, Le paysage musical : musique et littérature dans la première moitié du XIXe siècle, 84, pp.33-52. ⟨halshs-03101221⟩

Share

Metrics

Record views

27