Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les préformantes m et n en zénaga. Dérivations et significations

Résumé : L'existence de (consonnes) préformantes, c'est-à-dire de consonnes qui s'ajoutent aux radicales pour former des dérivés, est un phénomène bien connu du chamito-sémitique. En berbère, les préformantes nasales sont moins fréquentes que les sifflantes, mais elles servent, comme ces dernières, à former des dérivés nominaux ou verbaux. La préformante nasale la plus usitée, en berbère, est le m et, contrairement à l'arabe, le remplacement de la nasale labiale par la dentale ne semble pas dépendre du choix du schème, mais de la nature des consonnes radicales. Mon objectif, dans cet article, est de faire l'inventaire des dérivés à préfixe nasal attestés en zénaga et d'en proposer un classement, à la fois du point de vue des schèmes et du point de vue sémantique. Il s'agira, par ailleurs, de vérifier si la règle de dissimilation au contact d'une labiale s'applique à tous les cas d'apparition de n au lieu de m.
Document type :
Book sections
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03087890
Contributor : Catherine Taine-Cheikh <>
Submitted on : Thursday, December 24, 2020 - 2:23:07 PM
Last modification on : Sunday, January 10, 2021 - 3:18:59 AM

File

2019_BaFraLe 7_preformantes_m_...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03087890, version 1

Collections

Citation

Catherine Taine-Cheikh. Les préformantes m et n en zénaga. Dérivations et significations. R. Vossen; K. Winkelmann; D. Ibriszimow; H. Stroomer. Études berbères VII. Essais sur la sémantique en berbère et autres articles, Actes du « 7. Bayreuth-Frankfurt-Leidener Kolloquium zur Berberologie », Francfort-sur-le-Main, 16–18 juillet 2012, Rüdiger Köppe Verlag, pp.189-218, 2019, Berber Studies, 978-3-89645-954-1. ⟨halshs-03087890⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

5