Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les agents de la globalisation éditoriale : stratégies de conquête et de résistance

Résumé : La globalisation du marché du livre a été opérée en bonne partie par une catégorie d’intermédiaires : les agents littéraires. Les tendances à l’isomorphisme au pôle le plus professionnalisé du marché mondial du livre tiennent à l’imitation par concurrence et à la diffusion de normes professionnelles. La domination éditoriale américaine est allée de pair avec la domination des agences littéraires anglophones et la hausse de la part des traductions de l’anglais. Mais les mécanismes conduisant à l’isomorphisme sont contrés par des logiques de différenciation, comme le montre l’enquête par entretiens menée auprès d’agents de dix pays. Aussi cette homogénéisation autour des normes anglo-américaines s’est-elle accompagnée d’un processus d’hybridation et de diversification, confrontant deux acceptions de la notion de « diversité », ethnique et culturelle. Cette situation de domination multiforme a contraint les acteurs dominés ou en perte de vitesse à réorienter leurs stratégies. Des agences étatiques ont adapté ces normes, comme l’agence israélienne et la French Publishers Agency, évoquées à côté de deux agences indépendantes, Astier-Pécher et Raya, misant sur des écrivains des périphéries.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03079484
Contributor : Tristan Leperlier <>
Submitted on : Thursday, December 17, 2020 - 11:25:31 AM
Last modification on : Saturday, December 19, 2020 - 3:29:17 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03079484, version 1

Collections

Citation

Tristan Leperlier, Gisèle Sapiro. Les agents de la globalisation éditoriale : stratégies de conquête et de résistance. Réseaux, La Découverte, A paraître, Globalisation de la culture et circulation des biens culturels (Vincenzo Cicchelli et Sylvie Octobre, dirs.). ⟨halshs-03079484⟩

Share

Metrics

Record views

25