Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La connaissance du travail et des atteintes à la santé : une condition suffisante pour transformer le travail ? Pas si sûr

Abstract : Objectif Cette communication vise à présenter un retour d’expérience sur les effets des études sur des activités de conduite de Tram, de car ou de bus sur la transformation des déterminants de ces situations. Ce retour d’expérience questionne le rôle de la connaissance dans les processus de conception des situations de travail. Elle questionne aussi le lien entre la connaissance des conditions de travail, le « travail réel », et sa traduction opérationnelle par les managers dans le milieu du transport urbain, périurbain et interurbain. Cela s’adresse plus particulièrement aux médecins du travail et aux équipes pluridisciplinaires des services de santé au travail. Méthodologie Les résultats présentés sont issus d’une accumulation d’expertises ou d’études faites soit à l’initiative de CHSCT ou de direction en lien avec les CHSCT. Ces analyses de l’activité sont basées sur des observations instrumentées, des accompagnements de conducteurs et des entretiens dans une dizaine de réseaux sur une période de 15 ans. Nous avons pu en suivre les effets au niveau du management et du milieu. Résultats Simple constat, les cahiers des charges pour la conception des postes de conduite des bus, des cars et des tramways n’intègrent pas les problématiques des conditions de travail. Conséquence du fait qu’il n’y a pas eu d’études sur le travail de conduite réalisées par des exploitants ou des constructeurs. Ceci interroge le rapport des sociétés exploitantes aux constructeurs et autorités organisatrices sur la question du travail. De fait, les CHSCT ont été les principaux acteurs « dans la bataille du travail réel ». Malgré tout, certains professionnels se saisissent des obligations légales en matière de prévention pour faire avancer la prise en compte du travail réel. Des études sérieuses sont menées mais leurs résultats restent dans les tiroirs. En effet, malgré la preuve des atteintes à la santé en termes de TMS et l’identification de leurs déterminants, ces connaissances n’ont pas conduit à définir un cahier des charges des postes de conduites des bus. Toutefois, dans le milieu du tramway, on constate que, depuis 2012, avec la publication par le service technique de l’État en charge du tramway d’un guide d’ergonomie pour la conception des postes de conduite que la question du travail est devenue un enjeu réel. Mais cette innovation remarquable de la part d’un service de l’État questionne a contrario, l’effacement des directions sur les conditions de travail. Discussion Nous discuterons alors les conditions nécessaires à la transformation des situations de travail pour agir sur différents niveaux de déterminants (micro/meso/macro) et le rôle que peuvent jouer les équipes pluridisciplinaires en santé au travail.
Mots-clés : Conducteur Tramway Bus Autocar
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03055425
Contributor : Robin Foot <>
Submitted on : Friday, December 11, 2020 - 3:25:10 PM
Last modification on : Friday, June 18, 2021 - 4:06:07 PM

Identifiers

Collections

Citation

Robin Foot, Alain Garrigou. La connaissance du travail et des atteintes à la santé : une condition suffisante pour transformer le travail ? Pas si sûr. Archives des Maladies Professionnelles et de L'Environnement, Elsevier Masson, 2020, 81 (5), pp.643. ⟨10.1016/j.admp.2020.03.573⟩. ⟨halshs-03055425⟩

Share

Metrics

Record views

89