Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Pour une sociologie de la criminalité environnementale. Le cas des pesticides en France

Abstract : La question des désastres environnementaux et sanitaires provoqués par les activités économiques humaines connaît une publicisation croissante depuis les années 1970. Une sociologie de l’environnement puis une sociologie du risque se sont développées aux Etats-Unis puis en Europe. Mais ce n’est que très récemment que la sociologie de la déviance a investi à son tour ces objets, venant questionner l’existence de pratiques délinquantes jouant un rôle parfois majeur dans la perpétuation des menaces. Elle s’inspire de la tradition de recherche sur le White Collar Crime initiées par Edwin Sutherland, plus précisément encore des recherches sur le Corporate Crime. Abordant le cas de la France, après avoir étudié ailleurs le cas des pollutions atmosphériques par les industries et les transports, l’auteur examine ici celui de la pollution des sols et des eaux par les pesticides utilisés massivement dans l’agriculture.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03049394
Contributor : Laurent Mucchielli <>
Submitted on : Wednesday, December 9, 2020 - 7:07:53 PM
Last modification on : Friday, January 15, 2021 - 2:22:10 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03049394, version 1

Collections

Citation

Laurent Mucchielli. Pour une sociologie de la criminalité environnementale. Le cas des pesticides en France. Bahitoune. Revue marocaine des sciences sociales et humaines, 2020, 10, pp.9-23. ⟨halshs-03049394⟩

Share

Metrics

Record views

43