Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19

Résumé : La peste comme métaphore de l’épidémie de covid-19 qui sévit aujourd’hui ? Certes pas, heureusement, quant aux taux de mortalité qui sont sans commune mesure. Et l’attitude devant la mort a changé (et on peut le vérifier même par rapport à des épidémies récentes). Mais il est des constantes comportementales (fuite des classes aisées, fake news, complotisme, recherche de boucs émissaires, montée de l’anomie, dissolution des liens sociaux). Si l’épidémie n’est plus considérée comme une punition divine, certains la pensent comme une vengeance de la nature saccagée par l’homme. Il s’agit surtout de mesurer les conséquences économiques de l’épidémie et celles de la clôture, de l’enfermement, de la suspension des libertés d’aller et de venir, d’observer que dans toutes les épidémies majeures, il y a eu mise en lumière et accroissement des inégalités. Mais comment s’en sont sorti économiquement les pays et les villes frappés par la peste au cours des siècles. Si à court terme, malgré une mortalité comprise entre 30% et 60% de la population, les « villes de la peste » ont montré une étonnante résilience (des courbes en V ou en « aile d’oiseau »), à plus long terme les conséquences du choc épidémiologique ont été très différentes selon les structures sociales, institutionnelles, sectorielles des économies concernées. L’épidémie a été un révélateur des faiblesses et un accélérateur de l’histoire. Les pays ou les cités en déclin ont vu celui-ci se confirmer tandis que ceux qui bénéficiaient de secteurs porteurs, qui étaient dotés d’institutions performantes et s’inscrivaient dans un espace économique en expansion ont pu faire « contre mauvaise fortune bon cœur » et ont vu se confirmer leur dynamisme. Après l’épidémie de covid-19, il y aura également des gagnants et des perdants. Si les pays les mieux dotés dans les secteurs dopés par l’épidémie (la cyberéconomie, les plateformes) semblent partir favoris, il n’est pas de fatalité. Le monde change rapidement, un nouvel ordre productif émerge pour affronter les défis écologistes et climatiques. L’Europe a des atouts pour réussir cette mutation à condition de tourner le dos au capitalisme patrimonial néolibéral qui l’a embourbée dans l’austérité et aux démons nationalistes et populistes, en s’appuyant sur ses forces démocratiques et en comprenant que sa capacité de rebond se jouera sur l’éducation.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

Cited literature [25 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-03003053
Contributor : Pierre Dockès <>
Submitted on : Friday, November 13, 2020 - 9:17:53 AM
Last modification on : Tuesday, March 23, 2021 - 1:52:04 PM
Long-term archiving on: : Sunday, February 14, 2021 - 6:16:44 PM

File

Dockes-epidemies-2020-11.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-03003053, version 1

Citation

Pierre Dockès. En sortir, mais dans quel état ? De la peste à la covid-19. 2020. ⟨halshs-03003053⟩

Share

Metrics

Record views

359

Files downloads

404