Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Un document arabe de la région thébaine. Réédition de P. Liebrenz Quittung

Résumé : Il y a maintenant quelques années, B. Liebrenz publiait une quittance arabe dont il situait la rédaction aux vii e ou au viii e siècle (1). L'intérêt majeur du document résidait, pour son éditeur, dans le fait qu'il s'agit de l'un des rares documents arabes dont la provenance est assurément thébaine (2). B. Liebrenz y voyait un reçu émis en faveur d'un certain Šanūda, habitant de Djême, qui avait acheté la maison de sa voisine, une certaine Šaǧara, dont les biens étaient reve-nus au calife, cette dernière n'ayant pas, avant son décès, désigné d'hériti-er(s) (3). Le texte tel qu'il a été édité comporte plusieurs problèmes de lecture, qui ont conduit à une interprétation erronée de certains des éléments rapportés dans la quittance. Je propose dans cet article une réédition et une traduction du document ; elles seront suivies de considérations prosopographiques sur les per-sonnages mentionnés. Réédition de P. Liebrenz Quittung La dénommée Daqusṭas est morte sans héritier : ses biens sont donc revenus, comme c'est la coutume, au calife, c'est-à-dire à l'état (4). Son voisin Bisanda Šanūda, dont la propriété jouxte celle de Daqusṭas sur le flanc est, s'est porté acquéreur de la part que Daqusṭas possèdait dans la maison qu'elle habitait, et ce pour la somme de trois dīnārs. Pour conclure la transaction, il a dû prendre contact avec la personne, qui avait en charge la gestion des biens revenus à l'état, le dénommé Šaǧara b. Abū Yazīd, qui a agi en cette affaire par l'intermédiaire (1) B. LiebRenz, « Eine frühe arabische Quittung aus Oberägypten », ArchPF 56 (2010), pp. 294-314. (2) Le seul autre document arabe de provenance thébaine-bien que n'ayant pas été rédigé sur place-est le sauf-conduit P. Ragib Sauf-conduits 3. (3) B. LiebRenz, « Eine frühe arabische Quittung … » [n. 1], p. 296 : « Es handelt sich um eine Quittung in der Form einer barā'a (Freistellung), ausgestellt für einen Kopten namens Šanūda aus Šīma/Djême in der Pagarchie Armant/Hermont über drei Dinare zum Kauf eines Anteils an einem Haus aus der Erbschaft einer verstorbenen arabischen Frau namens Šaǧara ». (4) Pour un cas similaire dans la documentation, voir le document édité dans A. deLattRe & N. vanthieghem, « Nouveaux fragments d'un rouleau liturgique grec de l'époque fatimide »,
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02974761
Contributor : Naïm Vanthieghem <>
Submitted on : Monday, December 28, 2020 - 9:57:58 PM
Last modification on : Friday, January 8, 2021 - 3:28:34 AM

File

Vanthieghem_2019_Un document a...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

Collections

Citation

Naïm Vanthieghem. Un document arabe de la région thébaine. Réédition de P. Liebrenz Quittung. Chronique d'Egypte; bulletin periodique de la Fondation egyptologique reine Elisabeth, Fondation égyptologique Reine Elisabeth, 2019, 94 (187), pp.206-212. ⟨10.1484/J.CDE.5.119070⟩. ⟨halshs-02974761⟩

Share

Metrics

Record views

3

Files downloads

11