Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Les cartes marines XIVe-XVIIe siècle : une appropriation de l’espace maritime

Résumé : Géographes et historiens réfléchissent sur la notion de rapport social et idéel à l'espace, appliqué en particulier au « territoire », défini comme « espace approprié ». Cette définition concerne-t-elle l'espace maritime ? On peut se demander si les cartes marines, genre cartographique extrêmement codifié, inventé en Méditerranée occidentale aux XIIe ou XIIIe siècles, témoignent d'une appropriation de l'espace maritime méditerranéen et atlantique. Font-elles de la mer un territoire ? De quel type d'appropriation, s'il y a lieu, sont-elles le signe, le témoignage ? S'agit-il d'une appropriation pratique et intellectuelle, politique, ou encore juridique°? La notion d'eaux territoriales n'est théorisée qu’au début du XVIIe siècle, dans le plaidoyer de Grotius pour une mer libre de toute entrave juridique, ou mare liberum. L'auteur commente les coutumes du passé pour mieux dénoncer la tentative d’appropriation des océans, étayée par un usage politique de la cartographie.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02974329
Contributor : Lamop Lamop <>
Submitted on : Wednesday, October 21, 2020 - 5:21:36 PM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:08:21 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02974329, version 1

Citation

Emmanuelle Vagnon. Les cartes marines XIVe-XVIIe siècle : une appropriation de l’espace maritime. Patrick Boucheron; Marco Folin; Jean-Philippe Genet. Entre idéel et matériel. Espace, territoire et légitimation du pouvoir (v. 1200-v. 1640), Editions de la Sorbonne; Ecole française de Rome, pp.219-235, 2018. ⟨halshs-02974329⟩

Share

Metrics

Record views

22