Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

The Institutional Organization of the Schools

Résumé : À la fin du XIe siècle, les réformateurs grégoriens enjoignent aux évêques d’entretenir des écoles. Un siècle plus tard, le pape Alexandre III consacre la pratique de la licentia docendi, sans laquelle il devient impossible d’ouvrir une école. Au cours du XIIe siècle, on passe donc d’une obligation d’enseigner à un monopole d’enseignement. Durant cette période, l’écolâtre cathédral s’impose comme un acteur majeur dans l’organisation scolaire de l’Occident. Cet office se développe peu à peu au sein des églises cathédrales et collégiales, jusqu’à devenir, dans certains cas, une dignité capitulaire. En plus de ses activités pédagogiques, l’écolâtre exerce un pouvoir d’administration scolaire, qui peut aussi faire l’objet d’accaparements par d’autres dignitaires ecclésiastiques et même par des laïcs. Enfin, sous l’influence de la Réforme grégorienne, sa fonction connaît une véritable mutation, qui se traduit à la fois par l’affirmation de ses prérogatives diocésaines et par sa mise sous tutelle pontificale, préparant l’éclosion des nouvelles structures universitaires.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02973017
Contributor : Lamop Lamop <>
Submitted on : Tuesday, October 20, 2020 - 6:05:45 PM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:08:21 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02973017, version 1

Citation

Thierry Kouamé. The Institutional Organization of the Schools. Cédric Giraud. A Companion to Twelfth-Century Schools, Brill, pp.30-48, 2020, Brill’s Companions to the Christian Tradition, 88. ⟨halshs-02973017⟩

Share

Metrics

Record views

27