Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Interroger les cartes : raisons et affects

Résumé : Les signes graphiques sont comme des mots, le cartographe en est le poète. Qu'est-ce qu'une carte ? La carte est une représentation visuelle simplifiée d'une réalité. Elle permet de localiser (C'est ici !), de décrire (C'est un camp de réfugiés), d'analyser ou d'expliquer (Pourquoi ici plutôt qu'ailleurs ?). Elle permet de visualiser le monde selon des niveaux variés : social (individuel ou collectif), spatial (local, régional, global), temporel ; en lien avec une thématique donnée (les migrations, par exemple). La carte est le produit d'une construction sociale et intellectuelle et, en ce sens, une approche « idéologique » du réel où les mots sont symbolisés par des figurés. C'est un mode d'expression visuel ayant des répercussions cognitives : les choix de représentation de l'information (la forme des tracés, les nuances de teintes, etc.) orientent la perception des lecteurs. La carte ne montre pas vraiment « ce qui se passe dans le monde », elle en propose une sélection, une simplification, une interprétation selon une perspective donnée. Elle transmet des faits, des résultats, des valeurs et des affects, parfois de façon inconsciente, en une image immédiate qui exerce une forme de pouvoir sur le lecteur. La carte, un instrument de pouvoir, de savoir et de décision Le pouvoir de la carte est avant tout de permettre d'embrasser visuellement des dispositifs et des situations socio-éco-géographiques complexes. Pendant longtemps, le souverain ne maîtrisait ses territoires que par le biais de la carte et le pouvoir d'en faire était le monopole absolu des États. La carte mobilise par ailleurs une compétence scientifique, de la collecte à la mise en carte de données statistiques pour révéler un processus. Elle produit un savoir, une connaissance localisée, ce qui la distingue de nombre d'autres productions graphiques. La carte peut enfin être utilisée comme « outil d'aide à la décision » et de ce fait influencer des choix sociaux individuels (de localisation, de déplacements et d'itinéraires, de projets migratoires, etc.) ou collectifs (géopolitiques, urbains). A l'heure où les pouvoirs publics présentent les migrations comme une menace exclusive, la carte peut servir d'instrument de résistance aux récits apocalyptiques promettant « invasions » et « destruction de civilisation ». La carte de flux : un modèle inadapté à la représentation de migrations La cartographie des flux migratoires prend la forme de flèches (plus ou moins épaisses) pour décrire l'ampleur et la direction des déplacements de populations entre plusieurs lieux. Cette flèche est l'expression graphique simplifiée d'un processus dynamique, qu'elle symbolise par un transfert direct origine-destination. La carte de flux ne tient donc pas compte, dans sa représentation, des individus (genre, parentèle, etc.), de leurs projets ni de leurs cheminements. L'information sur leur trajectoire biographique n'étant pas accessible dans la définition statistique du flux, elle ne saurait être représentée. Cela explique pourquoi ces flèches-plus ou moins droites-sont notamment tracées indépendamment de la
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02937140
Contributor : Françoise Bahoken <>
Submitted on : Saturday, September 12, 2020 - 5:07:59 PM
Last modification on : Tuesday, April 20, 2021 - 4:28:04 PM
Long-term archiving on: : Friday, December 4, 2020 - 5:06:44 PM

File

Bahoken_Lambert_Rekacewicz_int...
Files produced by the author(s)

Licence


Distributed under a Creative Commons Attribution - NonCommercial - NoDerivatives 4.0 International License

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02937140, version 1

Citation

Françoise Bahoken, Nicolas Lambert, Philippe Rekacewicz. Interroger les cartes : raisons et affects. Atlas des migrants en Europe. Approches critiques des politiques migratoires,, pp.32, 2017, 978-2-200-61685-4. ⟨halshs-02937140⟩

Share

Metrics

Record views

32

Files downloads

32