Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

La déflexivité du latin au français : fréquence des prépositions et disparition de la déclinaison

Résumé : Dès la fin de la Rome républicaine, les parlers "populaires" sont différents de la norme écrite. Cette norme tiendra jusqu'à l'effondrement du système scolaire, au 6e siècle. Les écarts qu'on découvre ici et là sont difficiles à interpréter : on est tenté de les lire à travers ce que nous savons des langues romanes attestées, d'abord dans des gloses, à partir du 8e siècle. On ne peut donc pas réellement "suivre" - si tant est qu'elle ait été continue - la disparition des déclinaisons. La question de savoir si elle a été rapide ou progressive, doit prendre en compte la variété des registres de parole, que nous ne connaissons pas vraiment. En revanche, nous pouvons avoir une idée précise du développement de l'emploi des prépositions, qu'on considère à bon droit comme le corrélat, peut-être la cause, de l'affaissement fonctionnel des déclinaisons. Il suffit de mesurer leur emploi dans les textes, en les comptant.
Document type :
Book sections
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02924761
Contributor : François Jacquesson <>
Submitted on : Friday, August 28, 2020 - 1:42:29 PM
Last modification on : Wednesday, October 21, 2020 - 4:40:08 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02924761, version 1

Citation

François Jacquesson. La déflexivité du latin au français : fréquence des prépositions et disparition de la déclinaison. Louis Begioni; Christine Bracquenier; Alvaro Rocchetti. La Déflexivité dans les langues d'Europe, Presses universitaires de Rennes, pp.51-69, 2019, 978-2-7535-7812-8. ⟨halshs-02924761⟩

Share

Metrics

Record views

15