Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les communautés de consommateurs comme espace transitionnel : le cas du tourisme

Résumé : Les sociabilités de voyage et de tourisme sont un élément déterminant pour comprendre les comportements de vacances. Partager son expérience avec des proches est un facteur de satisfaction. Ces sociabilités forment souvent des coquilles protectrices tant l’expérience du dépaysement peut quelquefois être source d’anxiété. Elles se constituent sous forme de « Nous » transitionnels dont la fonction est de permettre un passage confiant de l’ici vers l’ailleurs, du connu vers l’inconnu. Il existe une sorte d’épreuve du seuil, une crainte de franchir la limite entre le « dedans » (la famille, les habitudes, etc.) et le « dehors » (le lieu de vacances, la formule, la marque, etc.), qui fait que certaines propositions de loisir (Disneyland) , pourtant acceptées, peuvent paraître trop compliquées ou source de stress. Il est alors utile de manager les affects que peut générer une expérience récréative nouvelle en mettant en place des rites d’accueil (ce que Winnicott appelle un Holding) qui accompagnent et rassurent le visiteur.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02913943
Contributor : Emna Bouladi <>
Submitted on : Tuesday, August 11, 2020 - 12:40:55 AM
Last modification on : Tuesday, August 11, 2020 - 12:40:57 AM

Identifiers

Collections

Citation

Rachid Amirou. Les communautés de consommateurs comme espace transitionnel : le cas du tourisme. Décisions Marketing, Association Française du Marketing, 2008, 52, pp.31-40. ⟨10.7193/DM.052.31.40⟩. ⟨halshs-02913943⟩

Share

Metrics

Record views

27