Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le magazine américain Vanity Fair (1913-1936) : vitrine de la modernité française

Résumé : De sa création en 1913 à sa fusion avec Vogue en 1936, Vanity Fair a pour vocation de parler de l’art contemporain, tant européen qu’américain, par de courts articles de vulgarisation, des photographies et des caricatures. Tous les domaines artistiques sont concernés : musique, danse, opéra, littérature, peinture, sculpture, arts graphiques, cinéma, photographie et mode. Paris constitue tout à la fois le rêve, l’attraction et le modèle des Américains. Omniprésente dans le magazine, Paris cède la place à New York au milieu des années 1920. Cet article étudie la place de la musique française et américaine au sein du magazine : danses de salon, danses exotiques, ballets russes, musique de variétés, chanteurs de charme, comédies musicales, jazz et musique savante occupent le terrain. Pour la musique savante, Satie et le groupe des Six pour Paris, Gershwin pour New York sont les points forts de la modernité.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02912748
Contributor : Malou Haine <>
Submitted on : Thursday, August 6, 2020 - 3:51:50 PM
Last modification on : Friday, August 14, 2020 - 3:01:24 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02912748, version 1

Collections

Citation

Malou Haine. Le magazine américain Vanity Fair (1913-1936) : vitrine de la modernité française. Les cahiers de la Société québécoise de recherche en musique, Montréal: Société québécoise de recherche en musique, 2017, vol. 16 (n°1-2), p. 23-37. ⟨halshs-02912748⟩

Share

Metrics

Record views

33