Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

L'IMPACT DES TRAITÉS D'INVESTISSEMENT SUR LES FLUX D'INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS : UNE NOUVELLE APPROCHE PAR LA PRISE EN COMPTE DES RÈGLES DE DROIT DES TRAITÉS

Résumé : L’évaluation des dispositifs juridiques internationaux reste encore en devenir, et plus particulièrement en droit international des investissements, où la multiplication des accords bilatéraux et plurilatéraux constitue une tendance très forte depuis la fin des années 80. Depuis la conclusion du premier traité bilatéral d’investissement entre l’Allemagne et le Pakistan en 1959, le droit international des investissements a fait de l’encouragement et de la protection des investissements ses fondements et ses priorités absolues. Dès lors, les États, désireux d’attirer des investissements internationaux et d’assurer la protection de leurs investisseurs à l’étranger, ont souscrit un nombre croissant de traités bilatéraux d’investissement garantissant des protections tels que le traitement juste et équitable, le libre transfert de capitaux, et une indemnité « prompte et adéquate » en cas d’expropriation. Globalement, les accords internationaux sur l’investissement intègrent non seulement les traités bilatéraux d’investissement, mais également les accords de coopération économique et notamment ceux de libre-échange, de plus en plus souvent régionaux, qui incorporent des clauses spécifiques consacrées aux investissements. Fin 2016, les traités bilatéraux d’investissement représentent 89% des accords internationaux signés sur l’investissement, et les accords de libre-échange avec clauses sur les investissements seulement 11%. Néanmoins, ces derniers progressent sensiblement depuis l’année 2000, puisqu’ils ne représentaient alors que 6%. Ces évolutions sont à mettre en parallèle avec une progression globalement continue des flux d’investissements directs étrangers (dollars courants) depuis les années 80, avec une accélération marquée à partir des années 90. De nombreux travaux ont étudié l’impact des traités bilatéraux d’investissement sur les flux d’investissements directs étrangers. Ces recherches soulignent notamment un impact positif et significatif des traités bilatéraux d’investissement sur les flux d’investissements directs étrangers. Tous ces travaux ont au moins une caractéristique commune : ils prennent en compte uniquement l’existence ou pas d’un traité bilatéral d’investissement. Il existe très peu d’études qui introduisent comme facteurs explicatifs les clauses et la nature des accords. Ces autres facteurs potentiellement explicatifs des flux d’investissements directs étrangers, que sont les clauses et la nature des traités, offrent un champ quasiment inexploré, qui mérite une investigation plus poussée, i.e. désagrégée. En 2014, la CNUCED souligne ce point en constatant que la littérature sur le sujet a négligé la substance des traités bilatéraux d’investissement et autres accords et leur éventuel impact sur les flux d’investissements directs étrangers.
Complete list of metadata

Cited literature [93 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02910927
Contributor : Gip Mission de Recherche Droit Et Justice <>
Submitted on : Monday, August 3, 2020 - 12:38:07 PM
Last modification on : Friday, August 7, 2020 - 3:45:59 AM
Long-term archiving on: : Monday, November 30, 2020 - 1:36:26 PM

File

17.09-Rapport-final.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02910927, version 1

Collections

Citation

Alain Pirotte, Aikaterina Titi. L'IMPACT DES TRAITÉS D'INVESTISSEMENT SUR LES FLUX D'INVESTISSEMENTS DIRECTS ÉTRANGERS : UNE NOUVELLE APPROCHE PAR LA PRISE EN COMPTE DES RÈGLES DE DROIT DES TRAITÉS. [Rapport de recherche] Mission de Recherche Droit et Justice. 2020. ⟨halshs-02910927⟩

Share

Metrics

Record views

58

Files downloads

228