Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Visages chagrins, visages joviaux: les premiers portraits gravés de Boileau

Résumé : Dans la carrière d'un écrivain d'autrefois, la parution d'un portrait gravé représentait un véritable événement et jouait un rôle capital pour la diffusion de son image. Dans le cas de Boileau, il s'agit d'un développement bien tardif, postérieur à la publication de l'édition dite "favorite" de 1701. Mais une fois entamés, les portraits pullulent: dans l'espace d'une quinzaine d'années vont s'élaborer six représentations distinctes, gravées d'après cinq tableaux différents. Ces estampes sont accompagnées de textes divers qui les commentent, sous forme de légendes, d'épigrammes et de lettres. Ce processus riche et complexe, décisif pour la construction de la figure de Boileau, n'a pourtant jamais été clairement retracé. En réunissant les documents visuels et textuels disponibles, le présent article essaie de raconter l'histoire de ces images négligées.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02865612
Contributor : Volker Schröder <>
Submitted on : Thursday, June 11, 2020 - 8:15:07 PM
Last modification on : Tuesday, January 5, 2021 - 2:35:52 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02865612, version 1

Collections

Citation

Volker Schröder. Visages chagrins, visages joviaux: les premiers portraits gravés de Boileau. Delphine Reguig; Christophe Pradeau. La Figure de Boileau. Représentations, institutions, méthodes (XVIIe-XXIe siècle), Sorbonne Université Presses, pp.67-89, 2020, 979-10-231-0693-0. ⟨halshs-02865612⟩

Share

Metrics

Record views

33