Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Désindustrialisation et décroissance urbaine. L'interdépendance de politiques publiques intercommunales et l'enjeu local dans deux projets de renouvellement urbain en France: l'Ile-de-Nantes et les Docks-de-Seine à Saint-Ouen

Résumé : La croissance des villes industrielles en France est caractérisée par la forte spécialisation territoriale de la production. Cette spécialisation rend la dynamique démographique dépendante de la dynamique économique. Le processus de désindustrialisation a été succédé par une perte d'emplois, le départ de population, la réduction de l'habiter aux fonctions existentielles et la disparition de l'urbanité. La notion de l'urbanité s'applique aux espaces, tels que les espaces industriels et les quartiers populaires autour des usines, où la présence de l'industrie entraine de mises en réseau et de liens d'échange avec les autres quartiers de la ville. L'objectif de cette communication est de questionner l'émergence de nouvelles politiques territoriales en France dans le cadre des programmes de renouvellement urbain et des politiques publiques participatives. On peut observer que dans ce cadre les nouvelles politiques territoriales réussissent à redynamiser le tissu économique et social des villes en décroissance. Mon travail développe une approche comparative de deux projets d'aménagement des sites désindustrialisés en France, l'Ile-de-Nantes à Nantes et les Docks-de-Seine à Saint-Ouen, en se focalisant sur les cas de deux projets urbains représentatifs des politiques publiques participatives, situés tous les deux dans des quartiers centraux des villes en décroissance. A partir de cette recherche je vise à proposer de nouveaux modèles de planification des villes en décroissance en faisant le lien entre les programmes de renouvellement urbain au sein de ces villes et les questions de développement durable et de participation citoyenne. Les deux cas d'étude choisis, les Docks-de Seine dans la commune de Saint-Ouen en Ile-de-France et l'Ile-de-Nantes, sont considérés comme des projets de renouvellement urbain exemplaires grâce à leur aménagement qui répond aux objectifs du développement durable. Tous les deux projets sont construits sur d'anciennes friches industrielles avec un traitement particulier en matière des questions économiques et sociales qui a permis la redynamisation des activités de production locales et l'évolution démographique après la période de désindustrialisation. Mon exposé est construit en trois axes. La question fondamentale de l'exposé est l'organisation d'anciennes villes industrielles en France qui sont aujourd'hui en décroissance. Comment elles pourraient devenir durables, après la période de désindustrialisation, en conservant en même temps leur identité industrielle? Dans un premier temps, j'utilise des données statistiques, provenant des municipalités des deux villes étudiées et de l'INSEE, afin de montrer que les nouvelles activités économiques spécialisées à la recherche ou au commerce ont influencé de nouveaux habitants à y installer. Dans un deuxième temps je propose une analyse critique de deux programmes de renouvellement urbain à deux échelles, l'intercommunalité et la commune, avec l'objectif de montrer le lien étroit entre les deux échelles ainsi que les possibilités de transferabilité de politiques publiques territoriales d'une échelle à l'autre. Dans un dernier temps je m'intéresse à la participation citoyenne et comment elle pourrait influencer le contenu des programmes d'aménagement ainsi que la prise des décisions politiques concernant la future croissance économique et sociale des villes en décroissance. A partir d'un travail d'enquêtes qualitatives menées dans deux villes auprès d'habitants, d'élus locaux et d'aménageurs, j'essaie de montrer les interactions entre les acteurs institutionnels (élus locaux, aménageurs) et ceux de la société civile (habitants, membres des associations professionnelles locales) afin de souligner le rôle déterminant de la participation citoyenne dans la conception de nouvelles politiques territoriales pour les villes en décroissance. On peut constater que les nouvelles activités économiques proposées dans les programmes de renouvellement urbain des deux sites ont réussi à augmenter le nombre d'habitants fonctionnant, en même temps, comme des pôles d'attraction d'une échelle régionale ou même européenne. En plus, l'analyse critique du contenu des deux programmes de renouvellement urbain montre qu'il y a une interdépendance de politiques publiques à l'échelle intercommunale et communale. Le changement d'échelle, l'évolution et les transformations des villes en décroissance peuvent nous permettre de comprendre les différents aspects de l'interface des villes où chacun de ces éléments qui constituent leur tissu urbain interagit avec les autres d'une manière directe ou indirecte. Finalement, les nouvelles politiques publiques participatives montrent que le système d'acteurs traditionnels d'élaboration de projets de renouvellement urbain est amené à redéfinir les rôles de chacun en instituant les habitants comme de véritables acteurs sociaux. On peut, donc, tirer la conclusion que la transformation de l'ensemble de l'interface des villes en décroissance est le résultat, d'un coté des politiques territoriales des municipalités et des habitants et de l'autre coté des décisions économiques des entreprises de déterritorialisation.
Complete list of metadata

Cited literature [23 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02861234
Contributor : Varvara Toura <>
Submitted on : Monday, June 8, 2020 - 8:37:32 PM
Last modification on : Tuesday, January 19, 2021 - 11:08:38 AM

File

Communication Toura Varvara, A...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02861234, version 1

Citation

Varvara Toura. Désindustrialisation et décroissance urbaine. L'interdépendance de politiques publiques intercommunales et l'enjeu local dans deux projets de renouvellement urbain en France: l'Ile-de-Nantes et les Docks-de-Seine à Saint-Ouen. 55ème colloque de l’Association de Science Régionale de Langue Française (ASRDLF), Jul 2018, Caen, France. ⟨halshs-02861234⟩

Share

Metrics

Record views

167

Files downloads

40