Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

« Du désir on ne peut s’approcher qu’en dansant ». La co-construction actoriale dans Partage de midi de Paul Claudel, mis en scène par Yves Beaunesne

Résumé : Cet article porte sur la manière dont le désir, qui se situe du côté de l’irreprésentable, peut être créé, voire co-construit sur la scène théâtrale. Il examine les mises en scène du Partage de midi de Paul Claudel, notamment l’interprétation de Marina Hands et Éric Ruf en 2007 à la Comédie-Française. Il montre en quoi la mise en scène du désir se fonde en grande partie sur l’improvisation des acteurs et sur l’idée d’un duo-duel dansé, constamment mis en tension.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02846209
Contributor : Marine Deregnoncourt <>
Submitted on : Sunday, June 7, 2020 - 6:21:16 PM
Last modification on : Friday, March 5, 2021 - 7:36:09 PM

File

EDPS Article (2).pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

Collections

Citation

Marine Deregnoncourt. « Du désir on ne peut s’approcher qu’en dansant ». La co-construction actoriale dans Partage de midi de Paul Claudel, mis en scène par Yves Beaunesne. European Drama and Performance Studies, Classiques Garnier, 2020, European Drama and Performance Studies 2020 – 1, n° 14. The Stage and its Creative Processes (16th-21st century), volume 2, 2 (14), pp.165-176. ⟨10.15122/isbn.978-2-406-10380-6.p.0165⟩. ⟨halshs-02846209⟩

Share

Metrics

Record views

54

Files downloads

43