Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

A propos de la responsabilité sociale (RSE) des grandes entreprises publiques tunisiennes et du développement. Cas de la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG) 1

Résumé : Cette contribution présente une réflexion critique sur la RSE appliquée à l'une des plus grandes entreprises de Tunisie qui opère dans le secteur stratégique des phosphates (la Compagnie des Phosphates de Gafsa). Nous montrons que c'est une mauvaise compréhension de la responsabilité qui conduit cette grande entreprise à perpetuer et à aggraver l'irresponsabilité des populations, par des actes qui prétendent leur venir en aide. L'histoire de la révolution tunisienne sera marquée par la CPG (Compagnie des Phosphates de Gafsa). Trois chiffres suffisent à le dire : en cinq ans, entre 2010 et 2015, le manque à gagner cumulé de la CPGet du Groupe Chimique Tunisien (si on avait simplement maintenu le même niveau de bénéfices qu'en 2010) a été de 4119 MDT (1501 MDT pour la CPG et 2618 MDT pour la GCT). Pour comprendre l'ampleur de ce gâchis, il faut rappeler que le déficit budgétaire de la Tunisie en 2015 était de 4092 MDT (5241 MDT en 2018) alors que le principal de notre dette (pour 2018) est de 5086 MDT. Voilà des chiffres qui en disent long sur la dérive d'une grande institution nationale qui a tant donné au pays et à la région de Gafsa. L'agitation sociale n'est jamais réellement retombée et le spectre d'une faillite de l'un des fleurons de notre industrie nous interpelle quant aux responsabilités de tous les dirigeants de cette entreprise dans les évolutions passées et à venir du pays. Rappelons que la première des responsabilités des dirigeants d'une entreprise est tout simplement de bien gérer leur firme, de veiller à sa bonne gouvernance et de créer des richesses. Une fois celles-ci créées, la deuxième de leurs responsabilités est de les partager de façon suffisamment équitable de façon à obtenir l'adhésion de l'ensemble de leurs partenaires et groupes d'intérêts. Une logique relativement simple que l'intervention de l'Etat vient souvent troubler ou bafouer. Nous aimerions attirer l'attention des décideurs et du grand public sur les risques d'un mauvais usage de la RSE par les grandes entreprises tunisiennes et notamment par la CPG.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02615939
Contributor : Karim Ben Kahla <>
Submitted on : Sunday, May 24, 2020 - 12:11:21 AM
Last modification on : Friday, October 23, 2020 - 4:51:51 PM

Files

réflexions sur la RSE de la C...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02615939, version 1

Collections

Citation

Karim Ben Kahla. A propos de la responsabilité sociale (RSE) des grandes entreprises publiques tunisiennes et du développement. Cas de la Compagnie des Phosphates de Gafsa (CPG) 1. 2015. ⟨halshs-02615939⟩

Share

Metrics

Record views

56

Files downloads

47