, NB2 : Montaigne avait d'abord écrit « ne se hasarder guiere aus pouints » (encre au fer) avant d'écrire « regarder de pres, systématique. NB1 : parmi les mots remplacés figurent maintes fois les mots « noble » et « noblesse, vol.676, p.950, 1000.

, 958 (« estranges & inouys »), 1023 (« plus doucement & plus delicatement »)? Ici encore, la double rature est fréquente. Montaigne s'en remet pour finir à l'imprimeur : « S'il treuve une mesme chose en mesme sens deus fois qu'il en oste l'une o[ù] il verra qu'elle sert le moins ». Il s'agit là d'un habitus de style dont l'auteur a manifestement du mal à se déprendre. Aussi ne refuse-t-il pas, pour finir, d'être aidé dans ce travail d'allègement du style. 12) Points et majuscules -Assez nombreux sont les deux-points 18 transformés par Montaigne en points, ainsi que les minuscules surchargées en majuscules de segmentation après un deux-points ou une virgule, avec ou sans effet de relance 19 . C'était déjà pour une question de style que la directive n° 10 interdisait à l'imprimeur de modifier les « points, Tautologies, pléonasmes, insistances, redites, doublets synonymiques 17 -/ 80 (« en repos & à son aise »), 134 (« goust & jugement »), 146 (« usage & coutume »), 152 (« quittent & cedent »), 187 (« chetive & vile »), vol.188, p.730

&. Toute->-toute-;-ce and . Ce, Je > je)? Ce fait n'a pas été jusqu'ici bien remarqué, non plus d'ailleurs que l'hésitation entre majuscule et minuscule qui provoque plusieurs palinodies : par exemple 72 (Pensez > pensez > Pensez, p.1007

&. Et and . Et,

&. Au and . Au,

&. Pourveu and . Pourveu,

. Parenthèses--même-insistance-que-ci-dessus, et 12) pour que le compositeur « n'espargne » pas les « poincts ». Cette directive ne se conçoit bien que si on admet que le mot désigne ici des deuxpoints. Il arrive en effet souvent que l'auteur se serve de deux-points répétés comme de parenthèses ouvrante et fermante 21

, Au lecteur » : « mil cinq cens quattre vins » corrigeant « 1580 » doublement biffé. Cf. Essais, I, 20, f o 28 v o (texte de 1588) : « Je nasquis entre unze heures et midi le dernier jour de Febvrier, Dates en toutes lettres -Le modèle est donné dans la correction ultime de la préface

, Paola Iemma consacre un chapitre à cette « chasse aux répétitions, pp.91-109, 2004.

, Le relevé exhaustif que me communique M.-L. Demonet fait état de 228 transformations de deux-points en points sur EB, contre 304 transformations de points en deux-points, et 1817 transformations de virgules en deux-points ! Il n'est donc pas impossible que Montaigne ait appelé « comma » des virgules (comme en anglais, et komma en allemand), et « points » à la fois des points (qui closent la sentence

, Voir les nombreux articles consacrés par André Tournon à ce sujet qui lui tenait à coeur (« Bibliographie chronologique des travaux d'André Tournon consacrés à Montaigne » dans le Bulletin de la Société internationale des amis de Montaigne, vol.70, pp.89-95

M. Comme-me-le-fait-remarquer and . Demonet,

, MONLOE) ont permis de relever 3403 corrections autographes de ponctuation et 4116 corrections autographes de minuscules en majuscules, dont une très forte majorité dans le livre III. Imprimé corrigé et additions manuscrites confondues, on trouve une majuscule après un point dans 74% des cas, après une virgule dans 7% des cas, après un deux-points dans 19% des cas, Les travaux effectués sur EB par les BVH dans le cadre du projet « Montaigne à l'oeuvre

, L'édition de 1595 ajoutera au contraire beaucoup de parenthèses (près de 50% selon M.-L. Demonet)

M. Demonet and A. Legros, « Montaigne à sa plume. Quatre variantes autographes d'une correction de date dans l'avis "Au lecteur" des Essais de 1588 », Bibliothèque d'Humanisme et Renaissance, vol.75, pp.113-120

. Espaces--de-nouveau-une-directive-générale,

, Montaigne a pu vouloir que le compositeur aère ainsi son texte en ménageant des espaces plus importantes (mot féminin dans cet emploi) et en développant les abréviations, trop fréquentes à son goût. Fallait-il donc refaire entièrement le livre ? Au moment où il donne cette ultime instruction, l'auteur prévoyait-il déjà qu'il faudrait passer un jour du format in-quarto au format in-folio, ce qui obligerait à réécrire ou redicter tout le texte, additions d'EB et modifications postérieures comprises

, Au moment où l'auteur demandait ainsi à l'homme de l'art son concours, loin d'être ne varietur, le texte corrigé d'EB était encore à ses yeux imparfait

, Exemplaire de Bordeaux aura donc été d'abord, pour un bref laps de temps, ce lieu où, mécontent de la qualité d'impression de ses Essais de 1588, comme il l'avait sans doute été de celle de 1580, Montaigne a entrepris de les corriger sans attendre, dans la perspective d'une très souhaitable réimpression. Il s'est ainsi, lui auteur, aventuré sur le terrain des gens de métier, en pleine contradiction avec ce qu'il venait d'écrire en 1588 (texte ci-dessous) sur les fautes d'impression et qu'il ne supprimera pas sur EB

, Je ne me mesle, ny d'ortografe, & ordonne seulement qu'ils suivent l'ancienne, ny de la punctuation : je suis peu expert en l'un & en l'autre. Ou [Où] ils rompent du tout [tout à fait] le sens, je m'en donne peu de peine, car aumoins ils me deschargent : mais ou [où] ils en substituent un faux, comme ils font si souvent, & me destournent à leur conception, ils me perdent. Toutesfois quand la sentence n'est forte à ma mesure, un honeste homme la doit refuser pour mienne. Qui connoistra combien je suis peu laborieux, combien je suis faict à ma mode, croira facilement, que je redicterois plus volontiers