Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Restituer un repas médiéval

Résumé : L'alimentation de nos ancêtres nous fascine. Nombreuses sont les propositions de reconstitution ou de réinterprétation de repas du passé : repas romains couchés sur des banquettes, cuisine du temps de Louis XIV, jusqu'au «régime paléo» (-lithique) censé correspondre au mieux à notre nature, et améliorer les performances sportives. C'est de loin le «banquet médiéval» qui attire le plus les foules toutefois ; on ne compte plus les fêtes médiévales organisées dans des villages, villes et sites historiques, qui s'accompagnent nécessairement d'une restauration à connotation médiévale : le succès des viandes grillées, vins épicés et produits des terroirs actuels habilement mis en valeur et servis à cette occasion ne se dément pas et illustre bien notre appétence pour le Moyen Âge, y compris en matière de cuisine. En région Nouvelle-Aquitaine, les Médiévales de Saint-Léonard de Noblat (Haute-Vienne) sont ainsi jumelées à une Fête de la viande, et la foire en Troque-sel de Bourg-sur-Gironde (Gironde) met plus en valeur le vin des côtes de Bourg que le sel qui en était le produit phare au Moyen Âge ! Ces manifestations sont finalement aussi contemporaines que médiévales dans les préférences qui y sont affichées : si le goût affirmé pour le vin et la viande est commun à ces deux époques, la préparation et le goût diffèrent largement. Un banquet médiéval reconstitué tel qu'on le préparait dans un château du XV siècle étonnerait quelque peu nos contemporains : s'attendant à un repas aux saveurs de terroir, le goûteur de 2019 se verrait en fait servir des plats aux saveurs extrêmes, sucrées et fortement épicées, plus propres à contenter l'amateur de cuisine indienne… La comparaison, qui pourrait paraître facile, est le fait du grand historien de l'alimentation italien Massimo Montanari, qui cherche ainsi à nous donner une comparaison actuelle, même inexacte, tant est grande la différence entre les goûts analytiques de notre cuisine européenne actuelle, dans laquelle nous cherchons à percevoir séparément, «analyser» le goût de chaque ingrédient, et les goûts synthétiques des cuisines européennes médiévales, ou de la cuisine indienne actuelle, dans lesquelles la sauce épicée donne son goût à tout le plat : elle le «synthétise».(https://actualite.nouvelle-aquitaine.science/)
Complete list of metadatas

Cited literature [4 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02570782
Contributor : Charles Viaut <>
Submitted on : Wednesday, May 13, 2020 - 1:28:32 PM
Last modification on : Thursday, July 2, 2020 - 1:54:59 PM

File

VIAUT_ActualiteNA_2020.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02570782, version 1

Collections

Citation

Charles Viaut. Restituer un repas médiéval. L'Actualité Nouvelle-Aquitaine, Espace Mendès France, 2020. ⟨halshs-02570782⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

27