Skip to Main content Skip to Navigation
Preprints, Working Papers, ...

DE QUOI LE VELO EST-IL LE SURNOM ? A PROPOS DE NOTES SUR LE VELO ET LA BICYCLETTE. REGARD ETHNOLOGIQUE SUR UNE PRATIQUE CULTURELLE

Résumé : Ce clin d'oeil au philosophe Alain Badiou ne pourrait être qu'un jeu de mots si le sujet n'était pas si complexe. Une complexité déstabilisante au regard d'un objet aussi banal, quotidien, et reconnu comme un des vecteurs d'une prise de conscience écologique face aux enjeux planétaires. Le vélo est présent dans nos modes de vie comme sur nos vêtements, des chaussettes aux bonnets, en passant par les pyjamas, les t-shirts, les sweat-shirts et les chemises. On le retrouve sur les façades de magasins, et même à l'intérieur comme objet de décoration. Dans les séries télé, nous l'apercevons, au détour d'une scène, accroché dans le salon. Le vélo s'immisce dans toutes les strates de la société. LE VELO EST PARTOUT Dans le film de Woody Allen, « Accords et désaccords » de 1999, on voit l'acteur Sean Penn jouer un guitariste virtuose, l'équivalent de Django Reinhardt en France. Dans une scène, alors qu'il figure comme acteur secondaire pour la promotion d'une chanteuse vedette, il n'a de cesse de se pencher pour faire face à la caméra, mais en second plan. Cette scène truculente représente bien cette image du vélo que l'on ne peut éviter de voir. Le vélo est partout. C'est un symbole, mais de quoi et pourquoi ? Pour arriver à proposer quelques pistes de réflexion, et pointer les contradictions, il faut d'abord se pencher sur l'enquête ethnologique et résoudre des problèmes épistémologiques. Par exemple, comment réussir à faire dire ce qui est refoulé derrière un prêt-à-penser qui montre le vélo comme un objet lié à la santé, à l'écologie, et pourquoi pas à l'amitié entre les peuples ? Cette forme d'aliénation que l'on peut approcher grâce aux travaux de Zygmunt Bauman nous montre que le questionnement direct n'apporte pas les réponses espérées, et qu'il faut une bonne prise de recul pour accéder à cette objectivation de l'objet. FAIRE FACE A DES QUESTIONS EPISTEMOLOGIQUES Les problèmes épistémologiques sont, dans la démarche des sciences sociales, une chose fréquente. L'épistémologie se trouve même au centre de débats entre chercheurs, tant dans le domaine des outils de la recherche que dans celui des outils d'analyse et des résultats. Un premier point d'achoppement fut celui que Leonardo Piasere nomme la perduction. Selon lui, notre personne se comporte comme une sorte d'éponge qui absorbe le social et le culturel.
Document type :
Preprints, Working Papers, ...
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02557460
Contributor : Noël Jouenne <>
Submitted on : Tuesday, April 28, 2020 - 5:30:10 PM
Last modification on : Thursday, April 30, 2020 - 1:12:19 AM

File

De quoi le vélo est.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02557460, version 1

Collections

Citation

Noël Jouenne. DE QUOI LE VELO EST-IL LE SURNOM ? A PROPOS DE NOTES SUR LE VELO ET LA BICYCLETTE. REGARD ETHNOLOGIQUE SUR UNE PRATIQUE CULTURELLE. 2020. ⟨halshs-02557460⟩

Share

Metrics

Record views

28

Files downloads

32