Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La diffusion de la littérature obscène dans la Russie tsariste, une anomalie du régime de la censure ?

Résumé : Le développement spectaculaire de la censure bureaucratique en Russie a depuis longtemps retenu l'attention des historiens, cependant, faute de sources nécessaires à l'analyse de l'appareil soviétique[1],le système tsariste de la fin du XIXe siècle a été le plus souvent privilégié dans les études[2].L'histoire de la censure au XXe siècle a ainsi énormément profité de la libéralisation de l'accès aux archives soviétiques depuis la fin des années 1980[3]. Mais curieusement la période transitoire qui sépare la révolution russe de 1905 de l'abdication du tsar en février 1917 est restée négligée par toutes ces études[4]. Il s'agissait pourtant, à l'échelle des deux siècles, d'une période clef d'assouplissement de l'appareil de la censure dans un contexte de bouleversement de la presse, au sens large du terme, marqué par la diversification des supports, la croissance spectaculaire de la diffusion et du poids économique du secteur. Cette désaffection de la littérature scientifique pour ces années 1905-1917 peut s'expliquer par les particularités du fonctionnement de la censure pendant cette période. La censure préventive des manuscrits avant leur publication fut abolie le 24 novembre 1905 au profit d'une censure punitive consistant à traduire devant les tribunaux les textes publiés jugés délictueux. Les études historiques dans ce domaine privilégient une interprétation de la censure en termes de contrôle idéologique ou de répression policière des idées subversives pour le régime alors qu'après 1905 le contrôle de la presse par une administration centralisée se trouvait marginalisé par le rôle donné au pouvoir judiciaire et le rôle accru de la police dans la surveillance des organisations politiques[5]. Les procédures de contrôle de l'imprimé durant ces années présentaient donc des singularités profondes qui ont été peu étudiées. Ainsi, les historiens occidentaux se sont longtemps interrogés sur le fonctionnement de la censure en termes d'efficacité. Ils ont comparé notamment la stabilité des moyens humains et financiers mis au service de la censure et la croissance importante du nombre de titres dans le but de souligner une dichotomie croissante entre les capacités de la censure et le volume des imprimés[6]. Cette vision globale masque cependant le fait que les chiffres relatifs à l'activité de la presse russe étaient à l'époque un enjeu du débat sur la censure: l'administration se félicitait de la croissance rapide du nombre de titres dont elle publiait chaque année le décompte, signe de la bonne santé du secteur, tandis que les critiques radicaux mettaient en avant que cette croissance masquait la très courte durée de vie de la majorité d'entre eux, symptôme des effets négatifs de la législation sur le développement de la presse[7]. Pour bien comprendre l'histoire de la censure entre 1905 et 1917, jugée inefficace dans les études historiques et excessivement répressive par les observateurs de l'époque, il est donc indispensable d'analyser son fonctionnement en détail. Pour éclairer la place de la censure dans la société et la culture russes de l'époque, la diversité de ses missions et de ses formes d'action, il peut être utile de s'éloigner des problématiques privilégiées jusqu'ici, focalisées sur la question de la répression politique. On a donc choisi ici d'aborder l'analyse du fonctionnement de la censure par son rôle dans le contrôle de la diffusion des publications obscènes.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [42 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02552874
Contributor : Benjamin Guichard <>
Submitted on : Tuesday, April 28, 2020 - 12:27:01 PM
Last modification on : Friday, July 3, 2020 - 9:58:02 AM

Files

BIPR_2003.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02552874, version 1

Collections

Citation

Benjamin Guichard. La diffusion de la littérature obscène dans la Russie tsariste, une anomalie du régime de la censure ?. Bulletin de l'Institut Pierre Renouvin, UMR Sirice, 2002, p. 19-44. ⟨halshs-02552874⟩

Share

Metrics

Record views

20

Files downloads

25