Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mixité sociale entre mythe et réalité : Paris, Lyon, Marseille

Abstract : Depuis une quarantaine d’années, la part des cadres et des professions intellectuelles supérieures s’accroît dans les grandes agglomérations . Cette évolution est-elle favorable ou défavorable à la mixité sociale ? Cet article appréhende cette question à partir d'une comparaison de la géographie résidentielle des catégories socio-professionnelles dans les trois principales agglomérations françaises : Paris, Lyon et Marseille. Deux aspects sont plus particulièrement traités : les proportions de cadres étant très inégales dans ces agglomérations, ceci engendre-t-il une géographie résidentielle différente des ménages ? La proportion des ménages résidant au sein de communes éloignées de la mixité sociale y varie-t-elle de manière considérable ? Il apparaît que le poids des cadres à l'échelle de l'agglomération et les caractéristiques urbaines très différentes de ces villes contribuent à des degrés de mixité sociale très variés.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02550982
Contributor : Jean-François Leger <>
Submitted on : Wednesday, April 22, 2020 - 4:23:14 PM
Last modification on : Wednesday, April 21, 2021 - 4:46:02 PM

Identifiers

Collections

Citation

Jean-Francois Léger. Mixité sociale entre mythe et réalité : Paris, Lyon, Marseille. Population et avenir, Association Population et Avenir 2013, 713 (3), pp.4. ⟨10.3917/popav.713.0004⟩. ⟨halshs-02550982⟩

Share

Metrics

Record views

56