Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Politique positive et démocratie

Résumé : L'article se propose de présenter les critiques adressées par Comte à la pensée politique moderne. Une fois dressé un constat de la situation actuelle, il faut s'assurer que les embarras en question sont bien ceux de la démocratie. Une troisième partie présente à grands traits l'esprit de la politique positive. On peut alors expliciter le jugement porté sur la démocratie. Si la souveraineté populaire est une « mystification oppressive », il est toutefois possible d'en dégager un noyau positif, ce qui est beaucoup plus difficile pour l'égalité. Liberté et égalité travaillent en sens contraire et les niveleurs méconnaissent ce qui sert de fondement à la sociologie, à savoir la statique sociale ou théorie de l'ordre. La politique positive peut-elle nous apprendre quelque chose sur les embarras actuels de la démocratie ? Pour beaucoup d'entre nous, la question ne se pose tout simplement pas. Pour les uns, c'est jusqu'à l'existence même d'une politique positive qui en est venue à être complètement oubliée ; pour les autres, ce qu'ils savent d'elle suffit à la disqualifier. Comte n'a-t-il pas fait l'éloge de la dictature et critiqué le régime parlementaire ? Il n'est donc pas difficile de le présenter comme un adversaire irréductible de la démocratie. Il y a bien, chez lui, une critique de la maladie occidentale, mais ce n'est pas ce qu'il y a de plus intéressant et, si cette image d'un Comte précurseur du totalitarisme, qu'on trouve par exemple chez Hayek, et qui est aujourd'hui largement dominante, rendait justice à Comte, si elle nous donnait une image fidèle de la politique positive, alors, oui, il vaudrait mieux en rester là. Mais il faut bien admettre qu'elle est largement caricaturale. Comme Hegel, à qui pendant un temps on aimait à le comparer, la pensée politique de Comte a fait l'objet d'interprétations diamétralement opposées, illustrées entre les deux guerres par Alain et Maurras. La tension est inscrite dans la devise du positivisme : ordre et progrès, selon le poids que l'on donnait à l'un ou à l'autre. Et historiquement, il est assez clair que les plus actifs (qu'on pense à Littré, ou à Mill, qui d'ailleurs ont pris à un moment donné leur distance devant des orientations qui leur paraissaient rétrogrades) étaient des partisans du progrès. Dans ce qui suit, je m'inscris donc dans cette lignée, sans nier que l'autre lecture puisse s'appuyer sur des textes de Comte. La difficulté n'est pas pour autant résolue. Comte a commencé à écrire il y a deux siècles. Entre la situation qu'il avait sous les yeux et la nôtre, les différences sont multiples et considérables. Même à supposer qu'ils soient toujours valables, exposer dans l'abstrait et pour eux-mêmes les principes de la politique positive ne répondrait que très imparfaitement à la question posée. Inversement, chercher dans l'oeuvre de Comte comme des recettes qu'il suffirait de mettre en pratique n'a pas grand sens. Ce qui suit se situe donc dans un entre deux, exercice quelque peu difficile. Le but, du moins, est clair : il ne s'agit pas d'accabler le malade, mais de chercher un remède à la situation. Pour ce faire, je procéderai en quatre temps. Tout d'abord, il faut dresser un constat. Chaque jour, l'actualité apporte son lot de nouvelles inquiétantes qui invitent à se demander si le processus démocratique ne serait pas enrayé. Dans la mesure où les phénomènes économiques sont pour beaucoup dans cette évolution, il s'agira en un deuxième temps de s'assurer qu'il s'agit bien d'embarras de la démocratie. L'étymologie veut que ce soit un régime où le pouvoir appartient au peuple mais, comme on sait, la souveraineté populaire peut prendre des formes très diverses et beaucoup identifieraient volontiers démocratie et gouvernement représentatif. Tocqueville pour sa part proposait une autre approche : ce qui distingue avant tout un régime démocratique d'un régime aristocratique, c'est l'égalité des conditions.
Complete list of metadata

Cited literature [8 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02546093
Contributor : Michel Bourdeau <>
Submitted on : Friday, April 17, 2020 - 4:51:20 PM
Last modification on : Friday, March 5, 2021 - 3:25:47 AM

Files

Politique positive et démocr...
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02546093, version 1

Collections

Citation

Michel Bourdeau. Politique positive et démocratie. Cahiers philosophiques, Réseau Canopé 2020. ⟨halshs-02546093⟩

Share

Metrics

Record views

66

Files downloads

89