Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La lutte des classes dans la nature. Classe, race et environnement en perspective historique

Résumé : Nous nous intéresserons dans cet article à la façon dont les inégalités environnementales invitent à repenser la question de l’« intersection » de la classe et de la race à l’époque moderne. Les théories de l’« intersectionnalité » connaissent depuis quelques années un succès important dans les sciences sociales. Elles visent à analyser la manière dont les trois principales formes d’inégalités à l’œuvre dans les sociétés modernes, à savoir les inégalités de classe, de genre et de race, interagissent les unes avec les autres. La nature et l’environnement constituent cependant le grand impensé des théories de l’intersectionnalité. En nous basant sur une série de cas historiques et contemporains, nous tâcherons de comprendre comment l’intersection de la classe, de la race et de l’environnement s’est opérée au cours des deux siècles passés, et comment elle pourrait évoluer dans un contexte de crise environnementale aggravée dans les décennies à venir.
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02546042
Contributor : Karine Jenart <>
Submitted on : Friday, April 17, 2020 - 4:14:33 PM
Last modification on : Sunday, April 19, 2020 - 1:16:34 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02546042, version 1

Collections

Citation

Razmig Keucheyan. La lutte des classes dans la nature. Classe, race et environnement en perspective historique. Cahiers d’histoire. Revue d’histoire critique, Association Paul Langevin, 2016, Écosocialisme et histoire, pp.91-104. ⟨halshs-02546042⟩

Share

Metrics

Record views

22