Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Formuler le jeu vidéo comme un “bien culturel”. Politiques publiques françaises et reconnaissance culturelle des jeux vidéo

Résumé : « Game Story », « The Art of Videogames », « Playtime : video game mythologies » : aux États-Unis comme en Europe, le jeu vidéo est l’objet de nombreuses expositions, artistiques ou patrimoniales, qui soulignent ses qualités esthétiques et écrivent son histoire. En France et en Suisse, il est reconnu et soutenu comme un bien culturel par les institutions et bénéficie de programmes d’aide spécifiques, comme le Fonds d’Aide au Jeu Vidéo ou le programme GameCulture – From Game to Art. Le jeu vidéo semble bénéficier aujourd’hui d’une reconnaissance culturelle accrue. Pourtant, en 2016, 63 % de la population française considère que le jeu vidéo ne relève en aucun cas de la culture (ministère de la Culture, 2016). En effet, l’étude des discours médiatiques souligne que le jeu vidéo est d’un côté présenté comme une nouvelle forme d’art, comme un objet de patrimoine, ou comme un bien culturel. De l’autre côté, il demeure l’objet de paniques morales et de discours soulignant ses effets néfastes : abrutissant, sans intérêt, ou provoquant des accès de violence. Cette ambivalence façonne la place que le jeu vidéo occupe dans le paysage culturel. L’étude de ces processus de reconnaissance offre alors un regard sur les tensions qui traversent l’émergence d’une forme culturelle et permet d’étudier la médiation d’une pratique populaire dans un cadre institutionnel. À quelles conditions le jeu vidéo bénéficie-t-il d’une reconnaissance culturelle et institutionnelle ? Pour explorer cette question, cette communication s’intéresse au contexte français des années 2000 – 2010 et à l’élaboration d’une aide financière publique en faveur du jeu vidéo. Perçu comme un produit industriel et commercial, le jeu vidéo doit être conforme à la définition de « bien culturel » pour que son soutien financier puisse être validé. Ce dispositif d’aide s’accompagne en effet d’une reformulation du jeu vidéo comme un « bien culturel », qui s’opère dans les discours d’associations, de professionnels et de politiques, dans des textes de loi ou encore lors de débats dans différentes instances gouvernementales.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02535412
Contributor : Marion Coville Connect in order to contact the contributor
Submitted on : Tuesday, April 7, 2020 - 3:53:39 PM
Last modification on : Tuesday, October 6, 2020 - 2:48:02 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02535412, version 1

Citation

Marion Coville. Formuler le jeu vidéo comme un “bien culturel”. Politiques publiques françaises et reconnaissance culturelle des jeux vidéo. Penser (avec) la culture vidéoludique, UNIL - Université de Lausanne, Oct 2017, Lausanne, France. ⟨halshs-02535412⟩

Share

Metrics

Record views

95