Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Le clocher-porche de Saint-Martial. Un écho ou un prélude à l’entreprise du chevet ?

Résumé : Aucune lumière archéologique n’a été projetée, ni récemment ni dans le passé, sur le repère emblématique qui a marqué l’onomastique urbaine au pied de la « rue du Clocher ». Tout en le regrettant, il faut garder espoir car, si les quelques sondages effectués dans la zone concernée – évidemment gênés par un carrefour d’une grande importance commerciale – n’ont rien révélé, c’est qu’ils sont restés superficiels et limités. Malgré tout, et considérant l’abbatiale de 1018-1028 qui nous occupe, il n’est pas inutile d’intégrer au débat quelques réflexions sur une terminaison occidentale solide dont la destruction programmée en 1797 ne s’est pas réalisée sans difficultés ni grand coût. Il s’agit essentiellement de se demander si chevet à déambulatoire et clocher ouest n’auraient pas augmenté l’église carolingienne en lui ajoutant une partie à l’est et à l’ouest dans une sorte de face à face. Nous savons en effet désormais que cet édifice, souvent mentionné par les chroniqueurs, a existé sous l’église romane.
Complete list of metadatas

Cited literature [14 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02532097
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Monday, May 25, 2020 - 2:20:44 PM
Last modification on : Tuesday, May 26, 2020 - 3:37:37 AM

File

Andrault-Schmitt Clocher-porch...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02532097, version 1

Collections

Citation

Claude Andrault-Schmitt. Le clocher-porche de Saint-Martial. Un écho ou un prélude à l’entreprise du chevet ?. Bulletin Monumental, Societe Francaise d'Archeologie, 2020, Saint-Martial de Limoges Millénaire de l’abbatiale romane (1018-2018) sous la direction d’Éliane Vergnolle, 178 (1), pp.39-54. ⟨halshs-02532097⟩

Share

Metrics

Record views

37

Files downloads

86