Skip to Main content Skip to Navigation
Reports

Modélisation et analyse spatiales des pratiques de mobilité partagée et de transport flexible en région PACA

Résumé : En France métropolitaine, en 2018, on estime que les transports contribuent à environ 40 % dans l'émission du dioxyde de carbone atmosphérique, et consomment un tiers de l'énergie produite (ADEME, 2018). L'objectif de neutralité carbone fixé par l'État vise une réduction de 40 % des gaz à effet de serre dès 2030, puis 75 % à l'horizon 2075. Dans ce contexte, la région PACA a réduit de 22 % ses émissions entre 2000 et 2017, pour une baisse moyenne de 30 % au niveau de la France sur la même période. Face aux enjeux environnementaux, la région PACA, comme la plupart des régions françaises, se doit de réduire drastiquement ses émissions de polluants atmosphériques liés aux transports routiers. En complément du développement des transports publics, la lutte contre l'usage et la dépendance à l'automobile est l'une des voies possibles. Au-delà de mesures coercitives pour réduire la circulation en fonction des pics de pollution et une politique volontariste de sensibilisation de la population pour changer le rapport à l'automobile personnelle, on peut travailler sur le changement de pratiques en lien avec la progression des modes de transport alternatifs, dont notamment les transports flexibles et partagés. Dans notre étude, l'objectif environnemental est structurant, puisqu'il éclaire la façon dont nous allons analyser différents modes de transport de ce domaine, à savoir les véhicules autonomes, les transports à la demande, les véhicules de tourisme avec chauffeur, l'autopartage et le covoiturage. En effet, nous cherchons, à travers l'étude de leur efficacité en termes de regroupement et de réduction des kilomètres parcourus, à mettre en évidence leur capacité à réduire les émissions et ainsi à participer à la lutte contre le réchauffement climatique, tout en permettant une desserte optimisée et équitable des territoires. A ce titre, hormis l’analyse particulière des véhicules autonomes, largement tournés vers les nouvelles technologies connectées et l’intelligence artificielle, les thèmes abordés sont davantage en phase avec les scénarios « Bas carbone » et « Proximité » élaborés par la mission prospective de la région Provence Alpes Côte d’Azur. En effet, la mission Prospective a échafaudé des scénarios prospectifs aux horizons 2030 et 2050, sur la base de différentes expertises, dont le programme "la fabrique de connaissances" est une composante dans laquelle s'insère ce travail. Du point de vue scientifique, on notera deux éléments saillants dans cette étude : la comparaison des différents modes de transport flexible et partagé du point de vue environnemental et l’adaptation du modèle gravitaire de Wilson (ajout des exposants sur les populations et la distance, réduction de l’effet de la distance) pour l’estimation des flux.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02526409
Contributor : Samuel Carpentier-Postel <>
Submitted on : Tuesday, March 31, 2020 - 3:34:22 PM
Last modification on : Friday, April 2, 2021 - 3:38:00 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02526409, version 1

Citation

Didier Josselin, Alexis Marcon, Frédéric Audard, Samuel Carpentier-Postel. Modélisation et analyse spatiales des pratiques de mobilité partagée et de transport flexible en région PACA. [Rapport de recherche] Région Provence-Alpes-Côte d'Azur. 2019. ⟨halshs-02526409⟩

Share

Metrics

Record views

88