Skip to Main content Skip to Navigation
Conference papers

Du verre au paysage : le tourisme, une chance pour la biodiversité dans le monde vitivinicole?

Résumé : La perte de biodiversité est un enjeu planétaire. En Europe et en Asie centrale, 42% des animaux terrestres ont disparu ces 10 dernières années et selon le rapport de mars 2018 de l'IPBES, 38 à 46% des espèces pourraient avoir disparues d’ici 2050 si l’on suit les courbes actuelles d’extinction de masse des animaux, des plantes et des champignons. En France, la diminution de la biodiversité et la perturbation des services éco-systémiques qu'elle entraîne est particulièrement visible dans les milieux ruraux et particulièrement dans les territoires agricoles. Entre 1989 et 2017, la population des oiseaux communs en France métropolitaine a diminuée de 33% pour les espèces des milieux agricoles, contre 30% pour les espèces des milieux bâtis et 3% pour les espèces des milieux forestiers. Si l'on affine ces données, on s’aperçoit que la viticulture a un impact fortement négatif sur ces espèces et sur la biodiversité en général. Non seulement la viticulture est une monoculture qui, par essence, minimise la compétition entre les plantes et par conséquent appauvrie la diversité du vivant, mais cette perte de biodiversité et cette réduction des habitats naturels sont d'autant plus visibles dans les espaces viticoles que les vignerons s’attèlent à limiter la propagation d’une importante partie du vivant qui entoure la vigne et bride son développement : plantes adventices (mauvaises herbes), insectes ravageurs, champignons, etc. Pourtant la viticulture répond aux mêmes exigences que tous les écosystèmes. Or plus un écosystème est complexe, plus le nombre d’espèces qui interfèrent est élevé et plus les populations sont stables. Face à ce constat, le monde viticole est en train d'évoluer. Mues notamment par des enjeux réglementaires, par la pression médiatique concernant l'usage important des pesticides dans les vignes, par celle des consommateurs plus attentifs aux enjeux sanitaires et environnementaux, les pratiques vitivinicoles connaissent une adaptation à ces nouveaux enjeux et à ces nouvelles attentes. De nombreuses initiatives sont mises en place à l’échelle individuelle et dans le cadre de stratégies collectives afin de promouvoir des pratiques valorisant de manière directe ou indirecte la biodiversité dans les vignobles. Du replantage de haies, à l’installation de nichoirs à oiseaux et à chauve-souris en passant par l’enherbement entre les rangs de vignes, la plantation d'arbres fruitiers dans la vigne, l’installation de ruches, l’introduction d’espèces animales sur les parcelles, comme les moutons en sortie d'hiver, les initiatives sont nombreuses et leur objectif est double. D’une part dans la perspective d’une culture moins gourmande en pesticides ces actions diversifient l’écosystème et participent à le réguler. D’autre part ces initiatives peuvent être valorisées auprès du consommateur et notamment dans le cadre de la vente directe et du développement des offres oenotouristiques. Nous proposons dans cette communication de montrer comment, au coeur des territoires viticoles, les enjeux liés à la biodiversité, au terroir, au paysage et au tourisme sont intimement liés. Nous montrerons notamment comment la qualité du paysage devient un prolongement ou une preuve s’il en est de la qualité du produit, constituant une opportunité pour la biodiversité. Manifestation visuelle du terroir, le paysage est un support important de valorisation pour le vin. À l’inverse, une dégradation du terroir mis en évidence par une dénaturation du paysage engendre, par extension, une détérioration de la perception de l’image du vin. En prenant socle sur un travail de terrain que nous menons sur le sujet dans le vignoble du Val de Loire, nous proposons d'illustrer ce propos et de développer cette analyse dans le cadre de cette communication.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02521002
Contributor : Nashidil Rouiaï <>
Submitted on : Friday, March 27, 2020 - 10:39:45 AM
Last modification on : Saturday, March 28, 2020 - 2:02:46 AM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02521002, version 1

Collections

Citation

Nashidil Rouiaï, Ronan Symoneaux, Frédérique Jourjon. Du verre au paysage : le tourisme, une chance pour la biodiversité dans le monde vitivinicole?. Dynamiques des campagnes et adaptation aux enjeux contemporains (Nord et Sud), Journées Rurales de la Commission de Géographie Rurale du CNFG, Jun 2019, Lisbonne, Portugal. ⟨halshs-02521002⟩

Share

Metrics

Record views

48