Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La femme à la fin du Moyen Âge au croisement de sources juridiques (registres d'audience) et narratives (Farces)

Résumé : La femme au Moyen Âge occupe une place particulière. Mineure selon la loi, elle représente pourtant l’un des piliers du foyer conjugal, cellule de base de la société médiévale. Si le succès du roman courtois et l’essor du culte marial à la fin du Moyen Âge ont pu améliorer l’image de la femme, ce sont surtout ses défauts que les traités moralistes mettent au premier plan. C’est pour cette raison que nous proposons ici de croiser deux sources très différentes : normatives avec les registres judiciaires et littéraires avec les farces. En dépit de leurs objectifs et naturellement de leur forme, qui les placent à des pôles complètement opposés, elles se rejoignent pourtant sur un point, le seul qui finalement autorise une comparaison.
Complete list of metadata

Cited literature [15 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02514001
Contributor : Vanessa Ernst-Maillet <>
Submitted on : Monday, May 25, 2020 - 2:21:45 PM
Last modification on : Tuesday, February 16, 2021 - 12:26:04 PM

File

Article_20M__20Bonnaud.pdf
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02514001, version 1

Collections

Citation

Muriel Bonnaud. La femme à la fin du Moyen Âge au croisement de sources juridiques (registres d'audience) et narratives (Farces). Miscellanea Juslittera, Juslittera, 2016, pp.42-55. ⟨halshs-02514001⟩

Share

Metrics

Record views

43

Files downloads

118