Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

« Vive foi indubitable »,La « modalisation péremptoire », un stylème générique révélateur du « roman sentimental » ?

Résumé : On étudie dans les Œuvres ­d’Hélisenne de Crenne, ­l’Amadis de Gaule et Arnalte et Lucenda ­d’Herberay des Essarts, et ­L’Amant ressuscité de la mort ­d’amour (1558), une tendance ­commune à multiplier les expressions modalisantes qui donnent ­l’énoncé ­comme assuré, en soulignant la personnalisation des habitudes ­d’écriture, et en rapportant ­l’usage du procédé à ses sources. Il remplirait une fonction ­d’expressivité illusionniste, tout en reflétant ­l’atmosphère spirituelle de ­l’évangélisme français.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02510472
Contributor : Jean Lecointe <>
Submitted on : Tuesday, March 17, 2020 - 6:34:26 PM
Last modification on : Monday, August 31, 2020 - 4:04:41 PM

Identifiers

Collections

Citation

Jean Lecointe. « Vive foi indubitable »,La « modalisation péremptoire », un stylème générique révélateur du « roman sentimental » ?. Isabelle Garnier. Paroles dégelées. Propos de l’Atelier XVIe siècle, Editions Classiques Garnier, pp.383-412, 2016, 978-2-8124-3417-4. ⟨10.15122/isbn.978-2-8124-3419-8.p.0383⟩. ⟨halshs-02510472⟩

Share

Metrics

Record views

25