Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Vérité romanesque et fictions scientifiques : Philip K. Dick chez les criminologues

Résumé : Cet article examine les emprunts conceptuels des chercheurs à la science-fiction à travers le cas de The Minority Report de Philip K. Dick. Dans cette nouvelle, K. Dick dépeint la ville de New York comme une société sans crime, et ce grâce au travail d'une unité de la police appelée Précrime, dont le rôle est d'identifier et d'arrêter les futurs criminels avant qu'ils ne passent à l'acte. Cet écrit a attiré l'attention de nombreux chercheurs, en particulier criminologues et neuroscientifiques. Tandis que certains proposent une lecture utopique des idées de K. Dick, d'autres accentuent sa dimension dystopique, selon qu'ils se positionnent comme des partisans ou des critiques de l'utilisation de méthodes prédictives dans le champ pénal. Par ailleurs, nous montrons que si les critiques ont tendance à inscrire The Minority Report dans un régime de vérité qui a quelque chose à dire de l'état actuel de nos sociétés, les promoteurs des méthodes prédictives ont tendance à élaborer des visions futuristes qui viennent compléter et étendre celles de Philip K. Dick.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02496019
Contributor : Doc Triangle <>
Submitted on : Monday, March 2, 2020 - 4:44:15 PM
Last modification on : Tuesday, March 23, 2021 - 1:52:03 PM

Links full text

Identifiers

Citation

Julien Larregue, William Wannyn, Laurent Dartigues. Vérité romanesque et fictions scientifiques : Philip K. Dick chez les criminologues. Socio - La nouvelle revue des sciences sociales, Éditions de la Maison des sciences de l’homme, 2019, pp.135-153. ⟨10.4000/socio.7819⟩. ⟨halshs-02496019⟩

Share

Metrics

Record views

132