Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

La féminisation contrariée des professions judiciaires au Japon

Résumé : Depuis la réforme des institutions judiciaires japonaises au début des années 2000 et la volonté de l'administration Abe de développer l'emploi féminin dans l'archipel, on assiste à une montée en puissance du nombre de femmes dans les corps respectifs des avocats, des procureurs et des juges. Ces évolutions démographiques sont cependant inégalement réparties sur le territoire national, et des disparités importantes existent en termes de revenus, de carrière, d'accès aux postes de responsabilité, et du type d'affaires qui leur sont confiées. Si, en théorie, les professions judiciaires sont plus sensibles à la problématique de l'égalité, elles ne sont pas non plus à l'abri d'une répartition genrée des rôles dans la société japonaise peu propice au développement de l'emploi féminin, dans un domaine - la justice - qui a été longtemps un monopole masculin, en dépit d'un effort récent de communication des professions judiciaires et des pouvoirs publics auprès du secteur éducatif pour inciter les jeunes femmes à se présenter aux concours de recrutement.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

Cited literature [6 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02493832
Contributor : Eric Seizelet <>
Submitted on : Friday, February 28, 2020 - 11:13:35 AM
Last modification on : Friday, September 18, 2020 - 2:34:55 PM
Long-term archiving on: : Friday, May 29, 2020 - 1:50:14 PM

Files

ESZJapanR(1).pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02493832, version 1

Citation

Eric Seizelet. La féminisation contrariée des professions judiciaires au Japon. Zeitschrift für japanisches Recht / Journal of Japanese Law, Max Planck Institute, 2019, 24 (48), pp.143-179. ⟨halshs-02493832⟩

Share

Metrics

Record views

55

Files downloads

35