Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Les tactiques géolégales des organisations d’usagers de l’eau face à l’avancée de l’extractivisme au Chili

Abstract : Cet article interroge les résistances locales au droit de l’eau, par les organisations d’usagers de l’eau de la vallée semi-aride d’Elqui au Chili, pour s’ériger en force contre l’extractivisme. Depuis la géographie juridique critique, il propose une réflexion sur les oppositions construites par des pratiques légales et spatiales pour préserver certains espaces de l’expansion du capitalisme extractif. L’identification et l’analyse de quatre tactiques géolégales – la régularisation des droits d’eau, la création d’un Sanctuaire de la Nature puis le détournement des lois sur l’irrigation et des Biens nationaux –, nuancent l’existence d’une avancée d’un front extractif par l’application de lois nationales. On assiste bien souvent à un double mouvement : un respect (au moins partiel) du droit, puis son détournement. Les rapports de pouvoir locaux sont infiniment plus complexes et indépendants des volontés politiques puisque le droit y est incessamment négocié, transformé et (re)produit à différentes échelles. En ce sens, la géographie juridique critique écarte tout spatialisme, ou déterminisme spatial, et rompt en même temps avec le formalisme et le fonctionnalisme juridique.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02492271
Contributor : Chloé Nicolas-Artero <>
Submitted on : Wednesday, February 26, 2020 - 6:00:54 PM
Last modification on : Wednesday, October 14, 2020 - 1:22:44 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02492271, version 1

Citation

Chloé Nicolas Artero. Les tactiques géolégales des organisations d’usagers de l’eau face à l’avancée de l’extractivisme au Chili. Annales de géographie, Armand Colin, 2020. ⟨halshs-02492271⟩

Share

Metrics

Record views

42