Skip to Main content Skip to Navigation
Other publications

Sur les traces des atomistes. Un pas de côté pour un sociologue de terrain

Résumé : Sur un sujet controversé, comment sortir de la langue piégée du débat public quand il s'est polarisé et cristallisé, ou de la tentation du silence qu'éprouve celui qui redoute les risques de méprise sur le sens de sa parole ? Y a-t-il quelque chose à attendre de la mobilisation d’une archive audiovisuelle de fiction pour servir d’appui au chercheur en sciences sociales au moment de mener des entretiens avec des acteurs sociaux ordinairement concernés par le sujet ? Un feuilleton romanesque mettant en scène la vie de travailleurs du nucléaire et diffusé par la télévision française à la fin des années 1960 est l’occasion de se poser la question pour investiguer aujourd’hui les conditions d’existence à proximité d’installations nucléaires et se donner les moyens de réfléchir à partir d’expériences sensibles à mettre en perspective avec des conditions objectives. Une recherche sur les conditions de production des images particulièrement précises du travail qu'on voit dans le feuilleton montre que, sans être un documentaire sur le monde nucléaire, cette fiction répond à un cahier des charges particulier et bénéficie d’entrées qui sont favorables à une certaine vérité des images techniques comme des relations humaines qu’elle présente. En projetant des extraits du feuilleton à des personnes vivant aujourd’hui près du centre de recherche où se joue la fiction, le sociologue espère susciter chez elles des récits qui aident à comprendre ce que signifie venir travailler dans cette industrie et vivre tout près, sur son territoire. Une façon de profiter de réminiscences suscitées par la proximité émotionnelle de l’expérience de ces personnes avec tel ou tel aspect de la réalité fictionnelle qui est présentée dans le feuilleton, qu’elles peuvent à loisir qualifier de bien sentie ou de fantaisiste. Issu d’une collaboration inédite entre un sociologue de terrain d’ordinaire réticent à la pratique d’entretiens et un chercheur en cinéma spécialiste du travail et curieux à ce titre de regarder un sociologue tenter d’utiliser l’image dans son travail de production de connaissances nouvelles (et pas seulement de diffusion de ses résultats), le film propose de suivre le sociologue pas à pas pour saisir le processus de recherche en train de s’inventer. Ce faisant, il explore la tension du rapport polémique à l'objet nucléaire, dans les années 1960 comme aujourd'hui, et se sert de l’écriture audiovisuelle dans laquelle elle s’exprime souvent pour la faire percevoir comme un obstacle épistémologique pour les sciences sociales face aux territoires du nucléaire.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02492128
Contributor : Pierre Fournier <>
Submitted on : Wednesday, February 26, 2020 - 4:38:22 PM
Last modification on : Saturday, January 16, 2021 - 3:09:26 AM

Licence


Copyright

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02492128, version 1

Collections

Citation

Pascal Cesaro, Pierre Fournier. Sur les traces des atomistes. Un pas de côté pour un sociologue de terrain. 2016. ⟨halshs-02492128⟩

Share

Metrics

Record views

46