Skip to Main content Skip to Navigation
Directions of work or proceedings

Travail, formation et éducation au temps des transitions écologiques

Résumé : La période de crises et d’incertitudes actuelles, engendrée par la pandémie de la coronavirus disease 2019 (Covid - 19) et ses conséquences planétaires, a entraîné dans son sillage une prise de conscience sur l’inéluctabilité de la transition vers une nouvelle ère, appelée de leurs vœux par de nombreux acteurs politiques, militants, citoyens, professionnels, etc. Comment comprendre l’émergence et le succès de cette notion de « transition », d’abord associée à l’énergie, avant de s’assumer, plus récemment en France, à travers une vision écologique globale (par le biais de la – ou des – transitions écologiques) ? Un retour sur les termes utilisés et sur leur origine apparaît utile pour s’orienter dans les débats passés, présents et futurs. En effet, depuis une dizaine d’années, des politiques de transitions énergétiques ont été engagées en France, sous l’égide de différents gouvernements, incarnées en 2015 par l’adoption de la Loi de transition énergétique. Quel bilan tirer de ce chemin, non dénué d’embûches ? Cet ouvrage offre une lecture, souvent critique, d’étapes parcourues cette dernière décennie, à travers la présentation d’études et de recherches, conduites en partie au Centre d’études et de recherches sur les qualifications (Céreq), sur des secteurs industriels et économiques liés aux transitions énergétiques comme la méthanisation, l’éolien en mer, les smartgrids, la construction, le domaine du transport et de la logistique. Il présente également des pistes pour la compréhension et la rénovation de la formation professionnelle des adultes sur ces enjeux. Les très nombreuses controverses (économiques, citoyennes, politiques, etc.) en cours dans les secteurs étudiés ont mené à une collaboration avec le Réseau Universitaire pour la Formation et l’Éducation à un Développement Durable (RéUniFEDD). Les chercheurs de ce réseau, enseignants-chercheurs en sciences de l’éducation, problématisent, en effet, de longue date, les dynamiques complexes des « éducations à », et tout particulièrement des « éducations au développement durable », dans leurs aspects de controverses et de questions socialement vives. Leurs contributions présentées dans cet ouvrage font des propositions pour l’éducation et la formation, notamment la formation professionnelle des enseignants, à partir de nouveaux objectifs et de nouvelles méthodes, pour « former au monde de demain ». Réunissant des économistes, des sociologues, une anthropologue et des spécialistes des sciences de l’éducation, cet ouvrage entend contribuer au débat sur la rénovation de la formation et de l’éducation, des jeunes et des adultes, dans un monde en pleine transformation. Ont contribué à cet ouvrage : Hubert Amarillo, Maurice Baslé, Nathalie Bosse, Félicie Drouilleau-Gay, Michel Floro, Agnieszka Jeziorski, Jean-Marc Lange, Alain Legardez, Alexandre Meliva, Stéphane Michun, Didier Mulnet, Gérard Podevin, Jacques Theys, Pascal Ughetto, Marie-Christine Zélem.
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02488971
Contributor : Félicie Drouilleau <>
Submitted on : Monday, February 24, 2020 - 10:43:47 AM
Last modification on : Monday, December 7, 2020 - 5:38:06 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02488971, version 1

Citation

Félicie Drouilleau-Gay, Alain Legardez. Travail, formation et éducation au temps des transitions écologiques. Octarès, 2020, Collection "Le travail en débats", 978-2-36630-108-3. ⟨halshs-02488971⟩

Share

Metrics

Record views

134