Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Denise et Canidie, la loi des trois demis

Résumé : Avec Pindare, Horace est l’auteur qui détermine le plus profondément le dessein et la matière des Odes. Le réinvestissement par Ronsard de ses thèmes, de ses expressions, de ses intonations est la partie la plus visible de cette imitation. La réécriture de ses mètres est peut-être moins connue, et c’est à elle que je m'intéresse ici, en prenant pour objet les poèmes sur Denise sorcière : soit les vingt-deuxième et vingt-sixième odes du livre II, ainsi que l’ode huitième du livre III, dans l’édition de Paul Laumonier. On trouvera cet article dans le volume "Non omnis moriar" (Olms, 2020), mais on le lira parallèlement à un autre article, intitulé "L'épode, ou l'infortune du mauvais genre", qui le complète (Camenae, n° 18, juillet 2016)
Complete list of metadata

Cited literature [31 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02488259
Contributor : Tristan Vigliano <>
Submitted on : Tuesday, February 25, 2020 - 3:03:39 PM
Last modification on : Wednesday, February 24, 2021 - 1:06:03 PM
Long-term archiving on: : Tuesday, May 26, 2020 - 12:39:09 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02488259, version 1

Citation

Tristan Vigliano. Denise et Canidie, la loi des trois demis. Non omnis moriar. Die Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur vom 15. bis zum 17. Jahrhundert. La réception d’Horace dans la littérature néo-latine du XVe au XVIIe siècle. La ricezione di Orazio nella letteratura in latino dal XV al XVII secolo (Deutschland – France – Italia), Olms, pp.773-801, 2020. ⟨halshs-02488259⟩

Share

Metrics

Record views

93

Files downloads

117