Skip to Main content Skip to Navigation
Book sections

Est modus in rebus: Horace mesuré - Horace moralisé

Résumé : Le juste milieu d’Horace consone suffisamment avec celui d’Aristote pour que le poète de Vénouse trouve naturellement sa place, aux côtés du Stagirite, dans la formation morale des hommes de la Renaissance. On songe bien entendu à l’aurea mediocritas de l’ode à Licinius , ou encore à la définition de l’épître à Lollius: « Virtus est medium vitiorum et utrimque reductum ». Mais c’est surtout pour deux vers célèbres des Satires: « Est modus in rebus, sunt certi denique fines » (1, 1, 105) et « Dum vitant stulti vitia, in contraria currunt » (1, 2, 24) qu’Horace est cité dans les commentaires de l’Éthique à Nicomaque, qui constituent l’aboutissement académique de cette formation, ou dans les textes comparables s’adressant à de plus petites classes. Il s’agira moins ici d’étudier la postérité de ces formules que de réfléchir à la présence du poète, considéré comme poète de la mesure, dans la littérature pédagogique de la Renaissance. Quelle est l’utilité et la signification de cette présence dans le système qu’elle a pour but de promouvoir? Mon hypothèse est que l’éthique aristotélicienne, telle qu’on l’expose dans les écoles et dans les universités, a besoin de la mesure horatienne pour perdurer: elle trouve en elle un appui qui lui est indispensable. Or, j’aimerais montrer qu’il en résulte une moralisation d’Horace, un aplanissement de ses irrégularités, dont se ressentent, par ricochet, certains des commentaires que sa propre œuvre poétique reçoit au 16e siècle.
Complete list of metadatas

Cited literature [55 references]  Display  Hide  Download

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02488251
Contributor : Tristan Vigliano <>
Submitted on : Saturday, February 22, 2020 - 2:40:36 PM
Last modification on : Wednesday, February 26, 2020 - 2:03:29 AM
Long-term archiving on: : Saturday, May 23, 2020 - 1:49:55 PM

File

Est modus in rebus.pdf
Files produced by the author(s)

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02488251, version 1

Citation

Tristan Vigliano. Est modus in rebus: Horace mesuré - Horace moralisé. Donatella Coppini, Nathalie Dauvois et Marc Laureys. Non omnis moriar. Die Horaz-Rezeption in der neulateinischen Literatur vom 15. bis zum 17. Jahrhundert. La réception d’Horace dans la littérature néo-latine du XVe au XVIIe siècle. La ricezione di Orazio nella letteratura in latino dal XV al XVII secolo (Deutschland – France – Italia)., Olms, pp.1019-1033, 2020. ⟨halshs-02488251⟩

Share

Metrics

Record views

153

Files downloads

66