Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Traces de subjectivité et Corpus multilingues. Introduction

Résumé : Ce numéro regroupe des contributions sélectionnées suite à la Journée d’étude « Traces de subjectivité et corpus multilingues » qui a eu lieu à l’Université de Poitiers en mai 2015, et s’inscrit dans l’activité de constitution et d’exploitation de corpus multilingues qui a été soutenue par le PRES Poitou-Charentes-Limousin, le laboratoire FoReLLIS (Université de Poitiers) – Équipe A Linguistique « Corpus : des unités au discours » – et le laboratoire FRED (Université de Limoges) sur la période 2013-2015. En choisissant comme thématique les marqueurs d’inscription de l’énonciateur dans le discours analysés à travers les langues, nous avons souhaité réunir deux domaines de recherche qui animent les travaux de l’Équipe A du laboratoire FoReLLIS depuis quelques années. D’une part, la question de la subjectivité s’inscrit dans le prolongement de l’Opération « Sentiments et point de vue » menée par les membres de l’équipe de 2010 à 2017 dans les Axes « Contrastivité inter-langues » et « Didactique des langues : acquisition, contextes, outils ». D’autre part, la question de la collecte des données est centrale aux travaux des chercheurs de notre équipe à travers la constitution, l’analyse et l’exploitation des corpus unilingues/multilingues, écrits/oraux, diachroniques/contemporains, d’apprenants, de spécialité. Plus particulièrement, nous nous situons ici dans le prolongement du travail de constitution de corpus multilingues développé dans l’Axe « Contrastivité inter-langues » et concrétisé par le Corpus bilingue anglais-français PLECI (Poitiers-Louvain Échange de Corpus Informatisés) littéraire et journalistique, et le Corpus multilingues GRAFE (grec, roumain, français, anglais, espagnol) littéraire et académique. Les études proposées dans ce numéro offrent une large palette de marqueurs qui deviennent des traces de subjectivité par l’ancrage dans des typologies discursives spécifiques et par l’articulation aux marqueurs textuels. La subjectivité concerne alors la construction de la référence dans le domaine verbal (be seen as/to) et nominal (her sleeping beauty of a daughter) en anglais et en français à travers un repérage subjectif inscrit dans les marqueurs syntaxiques, lexicaux, sémantiques ; les chaînes de références nominales (pronoms vs noms propres) en anglais et en français en tant que choix énonciatifs dans le déclenchement d’origines subjectives distinctes ; la modalisation du dire (I’m just saying ; je dis ça, je dis rien) ; le commentaire sur son propre discours (les adverbes de phrase en anglais, français et espagnol) ; la cohésion et la cohérence discursive (et/and) ; le point de vue en linguistique et son pendant idéologique (say et les verbes introducteurs en anglais, français et italien). La diversité des registres abordés ici (littérature générale, nouvelles, fantasy et science-fiction, littérature jeunesse, textes scientifiques, diverse formes d’échange sur internet, oral conversationnel spontané ou préparé) montre que les phénomènes de subjectivité et leurs réalisations linguistiques sont façonnées par les genres, que ce soit du fait d’une certaine « sélection » opérée par les genres sur les marqueurs, ou du fait de l’emploi spécifique des marqueurs dans le genre abordé (adverbes de phrase dans les textes scientifiques, connecteurs et/and à l’oral). La réflexion sur la collecte des données multilingues sous-tend la majorité des études et met en évidence une problématique spécifique de la constitution des données multilingues (comparables et/ou parallèles) qui est influencée, entre autres, par la nature des marqueurs ou des constructions étudiées.
Document type :
Journal articles
Complete list of metadata

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02486303
Contributor : Raluca Nita <>
Submitted on : Monday, May 10, 2021 - 9:52:31 AM
Last modification on : Monday, May 10, 2021 - 3:48:55 PM

File

Raluca Nita et Ramón Martí S...
Publisher files allowed on an open archive

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02486303, version 1

Collections

Relations

Citation

Raluca Nita, Ramon Marti Solano. Traces de subjectivité et Corpus multilingues. Introduction. Cahiers FoReLLIS - Formes et Représentations en Linguistique, Littérature et dans les arts de l'Image et de la Scène, Université de Poitiers, 2019. ⟨halshs-02486303⟩

Share

Metrics

Record views

107

Files downloads

13