Skip to Main content Skip to Navigation
Journal articles

Mémoires collectives d’un souvenir traumatique : les Vêpres siciliennes (1282-premier XVIe siècle)

Résumé : Qu’est-ce qui amène, en 1521, un Crémonais à écrire que les Milanais « vorano far di Francesi un vespero ciciliano » ? Autrement dit, pourquoi un individu interprète-il la crise politique que traverse la Lombardie française par le biais d’un massacre sicilien distant de deux siècles ? Au nom de quelles volontés, par quels moyens et supports, la mémoire collective de ce fait traumatique daté de 1282 s’est-elle transmise sur plus de dix générations ? Quelles en sont ses agencements de part et d’autre des Alpes, mais aussi ses variations et ses réemplois ? Sous quelles modalités et temporalités, la mémoire immédiate de la fin du XIIIe siècle devient-elle un élément d’une mémoire collective traumatique, et plus généralement de mémoire culturelle, au point de resurgir au moment des guerres d’Italie ? À partir de quel moment les Vêpres siciliennes sont-elles déshistoricisées et dépassionnées au point de constituer le lieu commun du massacre de grande ampleur. Autrement dit, comment « les Vêpres siciliennes, jamais pardonnées » finissent-elles pas constituer l'« archétype de la tuerie préméditée, visant à la destruction des Français » (Smith 1996) ?
Document type :
Journal articles
Complete list of metadatas

https://halshs.archives-ouvertes.fr/halshs-02477814
Contributor : Séverin Duc <>
Submitted on : Thursday, February 13, 2020 - 3:41:17 PM
Last modification on : Friday, September 18, 2020 - 2:35:04 PM

Identifiers

  • HAL Id : halshs-02477814, version 1

Citation

Séverin Duc. Mémoires collectives d’un souvenir traumatique : les Vêpres siciliennes (1282-premier XVIe siècle). Annuaire suisse d’histoire économique et sociale, A paraître. ⟨halshs-02477814⟩

Share

Metrics

Record views

36